AMS investit 300 millions de dollars dans l’expansion de sa production de capteurs à Singapour

Après avoir lancé l’expansion de 100 millions de dollars de son usine à Singapour, le fabricant autrichien de capteurs à semiconducteurs AMS décide d’investir 200 millions de dollars dans une autre unité de production et recherche dans le pays. Objectif ? Être prêt à répondre à l’explosion du marché des caméras 3D dans les mobiles.

Partager
AMS investit 300 millions de dollars dans l’expansion de sa production de capteurs à Singapour
Galette d'imageurs 3D d'AMS

Austria Mikro Systeme (AMS) met les bouchées doubles. Le fabricant autrichien de capteurs à semiconducteurs va investir 200 millions de dollars en trois ans dans la création d’une unité de recherche et production à Tampines, à Singapour. Les détails de cet investissement ne sont encore connus. Il vise à accroitre la capacité de production de l’entreprise à la fois de capteurs optiques et de diodes laser VCSEL.

Explosion du marché des modules caméra 3D

Cet effort vient après le lancement d’un plan d’expansion de la production de l’usine à Ang Mo Kio, à Singapour, héritée du rachat en janvier 2017 d'Heptagon, spécialiste singapourien de modules de caméra 3D, pour 845 millions de dollars. L’investissement s’élève à 100 millions de dollars sur deux ans. Il vise l’expansion des capacités d’intégration, de test et de packaging de modules de caméra 3D ainsi que la création d’une unité de fabrication de diodes laser VCSEL sur plaquettes de 150 mm de diamètre.

AMS, dont la base de production se situe à Graz, en Autriche, veut tirer profit de l’explosion annoncée de la demande de caméras 3D dans les mobiles pour des applications de reconnaissance faciale, d’interface gestuelle, d’avatars virtuels ou encore de réalité virtuelle et augmentée. Selon le cabinet TrendForce, ce marché devrait bondir de 1,5 milliard de dollars en 2017 à 14 milliards de dollars en 2020, réveillé par l’intégration d’une caméra 3D par Apple sur l’iPhone X, le modèle phare de la dernière génération d’iPhone. L’industriel autrichien se positionne ainsi comme le principal challenger de STMicroelectronics, qui fournit le module caméra 3D de l’iPhone X et qui exerce aujourd’hui un quasi-monopole dans le domaine avec, selon le cabinet Yole Développement, 70% du marché aujourd’hui.

Dépendance accrue vis-à-vis des mobiles

Pour AMS, qui fournit toutes sortes de capteurs à Apple, le mobile offre une formidable opportunité de croissance. Grâce à ce moteur, l’entreprise, qui emploie 5 800 personnes dans le monde, s’attend à presque doubler son chiffre d’affaires à plus de 1 milliards d’euros en 2017, contre 550 millions d’euros en 2016. Une grande partie de cette croissance devrait venir de l’acquisition de Princeton Optronics (diode VCSEL) et surtout de Heptagon (modules caméra 3D). Pour réussir son pari, elle mise sur la maitrise de l’ensemble des composants du module de caméra 3D : non seulement l’imageur et la lentille mais aussi la diode VCSEL (ce que STMicroelectronics ne fait pas). Mais ce développement va accroitre sa dépendance vis-à-vis des mobiles, qui représentent déjà plus de la moitié de son chiffre d’affaires en 2016, et vis-à-vis d’Apple. Ce qui n’est pas sans risque.

0 Commentaire

AMS investit 300 millions de dollars dans l’expansion de sa production de capteurs à Singapour

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS