Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

AMS avertit sur un ralentissement de ses ventes au deuxième trimestre

Publié le

ZURICH (Reuters) - AMS, fournisseur notamment d'Apple en puces électroniques, a fait état lundi de ventes dans le bas de sa fourchette de prévisions au premier trimestre et prévenu qu'elles ralentiront sur la période avril-juin en raison de commandes plus faibles de l'un de ses principaux clients.

AMS avertit sur un ralentissement de ses ventes au deuxième trimestre
AMS, fournisseur notamment d'Apple en puces électroniques, a fait état lundi de ventes dans le bas de sa fourchette de prévisions au premier trimestre et prévenu qu'elles ralentiront sur la période avril-juin en raison de commandes plus faibles de l'un de ses principaux clients. /Photo prise le 6 février 2018/REUTERS/Moritz Hager
© Moritz Hager

AMS n'a pas précisé le nom de ce client mais la firme autrichienne fournit des capteurs optiques et notamment le capteur 3D de l'iPhone X.

"Nous ne sommes pas en mesure de parler d'un client en particulier mais nous constatons une activité sensiblement plus faible d'un important programme de smartphones et cela à un impact important (...) sur l'ensemble de l'entreprise", a déclaré le responsable des relations investisseurs d'AMS, Moritz Gmeiner.

AMS a dit s'attendre à une baisse de ses ventes dans une fourchette de 220 à 250 millions de dollars (180 à 205 millions d'euros) au deuxième trimestre contre 452,7 millions de dollars réalisés sur les trois premiers mois de 2018.

Le ralentissement est lié à des commandes plus faibles et à des prévisions de commandes plus faibles dans les mois à venir, a précisé Moritz Gmeiner.

AMS a ajouté que le problème serait temporaire et que les préparatifs pour augmenter la production dans la deuxième partie de l'année étaient maintenus.

Le groupe a confirmé ses objectifs à moyen terme d'un taux de croissance annuel moyen pondéré de 60% entre 2016 et 2019 et d'une marge nette d'Ebit de 30% à partir de 2019.

Le bénéfice net est ressorti à 99,9 millions de dollars au premier trimestre à comparer à une perte de 19,9 millions de dollars un an auparavant.

(John Revill, Marc Joanny pour le service français)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus