Quotidien des Usines

Amore Pacific supprime 81 postes, dont 58 à Chartres

Stéphane Frachet , , ,

Publié le , mis à jour le 25/01/2017 À 10H31

La perte du contrat de licence de Lolita Lempicka provoque la suppression de 81 postes sur 140 de l'industriel coréen Amore Pacific en France, dont 58 à Chartres (Eure-et-Loir).

Amore Pacific supprime 81 postes, dont 58 à Chartres
Pacific Création, usine de Chartres (Eure-et-Loir).
© Stéphane Frachet

Amore Pacific n'a pas trouvé de solution miracle. Après la perte en décembre de sa principale marque en licence, Lolita Lempicka, la direction de l'usine de Chartres (Eure-et-Loir) a confirmé aux salariés mi-janvier 81 suppressions de postes sur les 140 du groupe en France. L'industriel coréen supprime donc plus de la moitié de son effectif français. L'information a été rendue publique le 24 janvier par les syndicats.

Comme Lolita Lempicka occupait 86% de l'activité, les coupes sont sévères, y compris au siège parisien de la filiale du leader coréen des cosmétiques : 23 postes sur 26 disparaitront à Paris, avec le transfert des services à Chartres. 58 postes sur 114 sont perdus sur le site chartrain. Au final, à l'issue du PSE, il restera moins de 60 personnes.

Le rôle stratégique remis en cause

Depuis un mois et demi, la direction n'a pas trouvé de productions complémentaires pour remplacer les produits Lolita Lempicka. L'usine conserve les parfums Annick Goutal. "Au-delà des conséquences de ce plan social, nous sommes très inquiets pour l'avenir du site, en l'absence de nouveaux contrats", souligne un représentant syndical. Des solutions sont possibles à long terme, peut-être en sous-traitance pour d'autres marques implantées, répond en substance une source proche de la direction.

Amore Pacific est implanté dans la Cosmetic Valley depuis le début des années 90. Le coréen avait d'abord repris d'anciens locaux de Fabergé, avant de construire une usine de 18 000 m² inaugurée en 2004. Dotée d'un labo de R&D et d'un chai ultramoderne, où sont conservées les fragrances, elle était devenue le Centre d'expertise mondial du groupe coréen pour les parfums.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte