Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Amoéba lance sa production industrielle de biocide

, ,

Publié le

La start-up lyonnaise investit 8 millions d’euros dans sa première usine de Chassieu (Rhône). Amoéba développe également une autre unité au Canada.

Amoéba lance sa production industrielle de biocide © Amoéba

Amoéba ouvre sa première unité de production industrielle à Chassieu (Rhône), près de Lyon. La start-up lyonnaise a investi 8 millions d’euros dans ce bâtiment de 3 000 m² qui comprend deux réacteurs de 500 litres. Deux autres réacteurs équivalents seront installés sur le site en fin d’année ou début 2017.

Amoéba a développé une alternative biologique aux traitements chimiques, un biocide capable d’éliminer le risque bactérien dans l’eau. Pour passer de son unité pilote de 10 litres à cette production industrielle, l’entreprise a développé des milieux de culture adaptés à cette amibe qui dévore les bactéries présentes dans l’eau et a mis en place, en partenariat avec Toulouse White Biotechnology, une production en continu et en suspension résultant de quatre ans de travaux. Un litre de biocide peut traiter jusqu’à 100 mètres cubes d’eau.

Deux usines en France à terme

En attente de l’autorisation de mise sur le marché à l’échelle européenne de son produit, qui devrait intervenir début 2017, la société lyonnaise ambitionne de grignoter une part significative du marché de traitement de l’eau à usage industriel. La première utilisation de ce biocide concerne les tours aéroréfrigérantes et le risque de légionellose, un marché de 1,7 milliard d’euros, la deuxième, les eaux chaudes sanitaires des hôtels, un marché cinq fois plus important.

Amoéba prévoit d’être doté de quatre usines à terme : deux en Europe et deux en Amérique du Nord, dont une deuxième vraisemblablement dans la région lyonnaise. Un autre projet industriel est en cours au Canada. Une unité pilote est opérationnelle depuis juin 2016 à Montréal. La création d’une usine est envisagée dans les douze à quatorze mois dans la région de Montréal pour desservir l’ensemble du marché nord-américain, moyennant un investissement de 8 millions également. Amoéba emploie 6 personnes au Canada et 40 dans la région lyonnaise.

Vincent Charbonnier

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle