Amiante: Johnson & Johnson et Imerys doivent verser au total 117 millions de dollars aux USA

NEW YORK (Reuters) - Une filiale d'Imerys et le laboratoire américain Johnson & Johnson devront verser au total 117 millions de dollars (94,6 millions d'euros) à la suite de la plainte d'un homme affirmant avoir développé un cancer dû à son exposition à l'amiante contenue dans des produits à base de talc.
Partager
Amiante: Johnson & Johnson et Imerys doivent verser au total 117 millions de dollars aux USA
Une filiale d'Imerys et le laboratoire américain Johnson & Johnson devront verser au total 117 millions de dollars (94,6 millions d'euros) à la suite de la plainte d'un homme affirmant avoir développé un cancer dû à son exposition à l'amiante contenue dans des produits à base de talc. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Blake

Le jury a ordonné aux sociétés de verser 80 millions de dollars supplémentaires de dommages punitifs à Stephen Lanzo, après avoir accordé à lui et sa femme 37 millions d'indemnités dans la première phase du procès jeudi dernier.

Imerys, qui a fourni le talc utilisé par J&J, a été jugé la semaine dernière responsable à hauteur de 30%, soit 11,1 millions de dollars, et le laboratoire américain à 70%.

Le verdict du jury du New Jersey intervient dans le cadre du deuxième procès aux Etats-Unis à la suite d'une accusation selon laquelle les talcs de J&J contiennent de l'amiante, le groupe étant par ailleurs confronté à des milliers de plaintes liées au risque qu'ils puissent provoquer aussi le cancer des ovaires.

C'est la première fois que J&J perd un procès sur la base d'accusations selon lesquelles ses produits à base de talc contiennent de l'amiante. Le groupe dément ces accusations.

Le plaignant affirme avoir développé un mésothéliome en raison de l'inhalation de fibres due à l'utilisation régulière de produits de J&J à base de talc depuis sa naissance en 1972.

Le mésothéliome est une forme de cancer étroitement liée à l'amiante. Il s'agit d'une tumeur maligne qui affecte la membrane protectrice recouvrant la plupart des organes internes du corps, dont la plèvre.

(Tina Bellon, Juliette Rouillon pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS