AmEx: Bénéfice trimestriel en baisse mais supérieur au consensus

(Reuters) - Le bénéfice d'American Express a moins baissé que prévu au deuxième trimestre, la hausse des dépenses destitulaires de cartes ayant compensé une augmentation des coûts promotionnels.
Partager
AmEx: Bénéfice trimestriel en baisse mais supérieur au consensus
Le bénéfice d'American Express a moins baissé que prévu au deuxième trimestre, la hausse des dépenses destitulaires de cartes ayant compensé une augmentation des coûts promotionnels. /Photo d'archives/REUTERS/Lucy Nicholson

AmEx a précisé mercredi que ces dépenses avaient augmenté de 8% au deuxième trimestre, après prise en compte des effets de change et des répercussions liées à la perte d'un partenariat avec la chaîne de magasins d'entrepôt Costco Wholesale.

Le chiffre d'affaires tiré des commissions versées par les points de vente, qui représente l'essentiel du CA d'AmEx, a stagné à 4,82 milliards de dollars.

Le bénéfice net part du groupe a fléchi à 1,31 milliard de dollars, soit 1,47 dollar par action, contre 1,98 milliard (2,10 dollars par action) un an auparavant, conséquence de la perte du partenariat Costco.

Le comparatif de l'an dernier incluait une plus-value d'un milliard de dollars liée à la cession d'un portefeuille de prêts afférents à Costco.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnait un bénéfice par action de 1,43 dollar.

La chute de 21% du bénéfice net est aussi imputable à un bond de 21% des dépenses lié à une politique promotionnelle active pour dissuader une clientèle généralement aisée de passer chez JPMorgan Chase ou chez Citigroup, les deux établissements ne ménageant pas leurs efforts pour développer leur propre activité de cartes de crédit.

La réglementation post-crise fait que cette activité est plus rentable pour les banques que des opérations sur les marchés ou encore les prêts immobiliers.

De fait, les deux banques ont fait état de solides résultats de leur pôle cartes de crédit la semaine passée.

AmEx a précisé que les offres promotionnelles avaient représenté une dépense de 1,93 milliard de dollars au deuxième trimestre, soit 9% de plus qu'un an plus tôt.

Le revenu total, net des dépenses d'intérêts, a progressé de 1% à 8,3 milliards de dollars sur le trimestre.

(Pallavi Dewan et Nikhil Subba, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS