Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

AmeublementSNAIDERO VEUT ETRE LEADER EUROPEEN DU KITCe spécialiste italien du mobilier de cuisine, qui progresse en Europe par croissance externe, mise sur sa nouvelle entité française, Domoforme, pour se développer sur le marché du kit.

Publié le

Les entreprises citées

Ameublement

SNAIDERO VEUT ETRE LEADER EUROPEEN DU KIT

Ce spécialiste italien du mobilier de cuisine, qui progresse en Europe par croissance externe, mise sur sa nouvelle entité française, Domoforme, pour se développer sur le marché du kit.



Pour soutenir sa croissance, le groupe italien Snaidero se réorganise. En France, où il est implanté depuis peu, après avoir absorbé Valois Habitat, rebaptisé Arthur Bonnet, Snaidero met les bouchées doubles. L'entreprise vient de fusionner ses deux nouvelles filiales charentaises, ICM Industries (200 salariés), à Nersac, et Ranger Industries (300 salariés), à Mont- morillon. Réunies sous une seule entité, baptisée Domoforme, ces deux PMI en difficulté forment désormais le " pôle européen de production de mobilier en kit pour le groupe, et en assurent ainsi le "business to business" avec les grandes enseignes de distribution ", indique Edi Snaidero, administrateur du groupe.

Des capacités accrues pour fournir Ikea et Conforama

De plus, " nouvellement doté d'un outil industriel optimisé et complémentaire entre ses deux sites charentais, Domoforme dispose de la taille critique pour répondre à une forte demande ", poursuit Hervé Guillaume, P-DG d'Arthur Bonnet. L'industriel italien vient, en effet, d'injecter globalement 120 millions de francs sur ces deux sites de Nersac (meubles en kit) et Montmorillon (meubles en kit et assemblés) afin d'accroître leur production et leur flexibilité. Nersac voit donc presque doubler sa capacité de fabrication, portée à 6 000 meubles en kit par jour, pour satisfaire notamment un premier gros contrat de 85 millions de francs avec le suédois Ikea, apporté par Snaidero. " Le site, qui fabriquera en flux tendu cinq produits pour le géant du meuble en Europe du Sud, va devenir un sous-traitant majeur de la firme suédoise ", précise Jean-Jacques Alexis, directeur de l'usine. Parallèlement, les deux usines charentaises doivent soutenir leur production pour assurer 250 millions de francs de commandes courantes du français Conforama, dont une partie a également été apportée par la maison mère italienne. Pour cette dernière, le marché français du meuble de cuisine en kit est capital. C'est celui qui " affiche la plus forte croissance en Europe ", où le groupe enregistre ses ventes les plus importantes (37 %). Implanté en Allemagne via sa filiale Rational, et en Autriche, après sa récente reprise du fabricant local de mobilier en kit, Regina, le groupe d'Udine étoffe ainsi sa dimension européenne. Ce qui le conduit aujourd'hui à se modifier : Snaidero a réduit ses structures intermédiaires pour constituer un " staff européen ", directement relié à ses filiales, qui conservent chacune leurs spécificités.

Miser sur l'innovation et le design

Fort de ses acquisitions successives, l'italien passe aujourd'hui du huitième au cinquième rang européen sur le marché du meuble de cuisine, derrière le numéro 1, le suédois Nobia Nordisk, et les allemands Alno, Wellmann et Nobilia. Mais, l'important potentiel du marché du kit de cuisine - estimé à 4,1 milliards d'euros, soit 45 % du marché total du meuble - l'amènera à poursuivre sa stratégie de croissance externe. Objectif : " Se hisser en position de leader au travers d'un réseau de sociétés misant sur l'innovation, le design et le suivi des exigences du consommateur ", conclut Edi Snaidero.



Snaidero en chiffres

Chiffre d'affaires 2000 : 304 millions d'euros.

Effectifs : 2 080 personnes.

Filiales étrangères : Rational (Allemagne), Regina (Autriche) et Arthur Bonnet (France), qui représentent avec l'Italie une dizaine de sites industriels.



Les principaux sites français du groupe

Nersac (Charente) : mobilier en kit de cuisine, de salle de bains et de petit électroménager.

Montmorillon (Charente) : meubles de cuisine et de salle de bains en kit et assemblés.

Saint-Philbert- de-Bouaine (Vendée) : structures de panneaux et de portes modernes

Avrillé (Maine-et-Loire) : façades en bois et pièces longues en bois.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle