American Airlines prévient qu'il pourrait devoir licencier 13.000 salariés

par Tracy Rucinski
Partager
American Airlines prévient qu'il pourrait devoir licencier 13.000 salariés
American Airlines a déclaré mercredi que quelque 13.000 salariés seraient menacés de licenciement lorsqu'un plan d'aide au secteur aérien arrivera à expiration le 1er avril, citant la chute de la demande provoquée par la lenteur des vaccinations contre le coronavirus et les restrictions sur les déplacements. /Photo prise le 28 octobre 2020/REUTERS/Loren Elliott

(Reuters) - American Airlines a déclaré mercredi que quelque 13.000 salariés seraient menacés de licenciement lorsqu'un plan d'aide au secteur aérien arrivera à expiration le 1er avril, citant la chute de la demande provoquée par la lenteur des vaccinations contre le coronavirus et les restrictions sur les déplacements.

Dans un mémo envoyé aux employés de la compagnie aérienne, le directeur général Doug Parker et le président Robert Isom écrivent que "près de cinq semaines après le début de 2021, malheureusement, nous nous retrouvons dans une situation similaire à celle d'une grande partie de 2020".

Quand les précédentes mesures d'aide votées par le Congrès américain pour compenser les effets de la crise sanitaire sont arrivées à expiration, le 1er octobre dernier, American Airlines a licencié quelque 19.000 salariés. Toutefois le groupe basé à Fort Worth, au Texas, a rappelé ces employés en décembre après l'adoption d'un nouvel ensemble budgétaire de 15 milliards de dollars pour soutenir le secteur aérien jusqu'en mars.

Les syndicats du secteur poussent le gouvernement fédéral américain à déployer un nouveau plan d'aide de 15 milliards de dollars pour protéger les emplois jusqu'à l'été.

"Le vaccin n'est pas distribué aussi rapidement que nous le pensions, et les nouvelles restrictions sur les voyages internationaux qui imposent aux clients d'avoir un test négatif au COVID-19 ont freiné la demande", a déclaré American Airlines, ajoutant ne plus prévoir de déployer l'ensemble de sa flotte durant l'été.

United Airlines a averti 14.000 salariés qu'ils pourraient être licenciés. Delta Air Lines et Southwest Airlines n'ont pas eu à licencier, en grande partie grâce à des programmes de départs volontaires.

(version française Jean Terzian)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS