American Airlines abaisse sa prévision de revenu avec le 737 MAX

(Reuters) - American Airlines a abaissé mardi sa prévision de revenu unitaire pour le premier trimestre en raison de l'interdiction de vol frappant le 737 MAX de Boeing à travers le monde après deux accidents en cinq mois impliquant ce modèle d'avion.
Partager
American Airlines abaisse sa prévision de revenu avec le 737 MAX
American Airlines a abaissé mardi sa prévision de revenu unitaire pour le premier trimestre en raison de l'interdiction de vol frappant le 737 MAX de Boeing à travers le monde après deux accidents en cinq mois impliquant ce modèle d'avion. /Photo prise le 13 mars 2019/REUTERS/Joshua Roberts

La première compagnie aérienne américaine a également évoqué les conséquences de la fermeture partielle des administrations fédérales en janvier aux Etats-Unis.

Le revenu unitaire, qui mesure le chiffre d'affaires par rapport aux capacités, est un élément clé de la rentabilité d'une compagnie aérienne.

Le groupe s'attend désormais à ce que son revenu unitaire augmente de 1% au maximum, contre une prévision antérieure d'une hausse maximale de 2%.

American Airlines, dont les 24 Boeing 737 MAX sont cloués au sol, a indiqué avoir annulé environ 1.200 vols au premier trimestre et s'est dite dans l'incapacité de prévoir les coûts financiers des perturbations pour les semaines à venir.

Le groupe avait annoncé dimanche qu'il continuerait à annuler 90 vols par jour jusqu'au 5 juin, signe que le 737 MAX de Boeing ne devrait pas revoler de sitôt.

Sa concurrente plus petite, Southwest Airlines, a été la première compagnie aérienne américaine à revoir à la baisse ses prévisions après avoir été contrainte de clouer au sol sa nouvelle flotte de 34 Boeing 737 MAX.

Tous les 737 MAX ont été interdits de vol à la suite de la catastrophe aérienne d'Ethiopian Airlines survenue le 10 mars, moins de cinq mois après la chute d'un appareil du même type de la compagnie indonésienne Lion Air. Ces deux accidents ont fait près de 350 morts au total.

(Rachit Vats à Bangalore; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS