Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Amazon utilise des jeux vidéos pour booster la productivité des employés dans ses entrepôts

Nathan Mann , ,

Publié le

Vu sur le web Le géant de la livraison Amazon a développé plusieurs jeux-vidéos pour améliorer la productivité de ses salariés et masquer la monotonie du travail dans ses entrepôts, rapporte le Washington Post.

Amazon utilise des jeux vidéos pour booster la productivité des employés dans ses entrepôts
Dans un entrepôt Amazon... Les jeux vidéo, amis ou ennemis des travailleurs ?
© Laetitia Duarte Filet

MissionRacers, PicksInSpace, Dragon Duel, Castle Crafter… Ce sont avec ces jeux aux titres évocateurs qu’Amazon souhaite rendre le travail de ses employés moins abrutissant et, si possible, plus rapide. Le Washington Post rapporte que dans cinq entrepôts américains et anglais de la firme de Jeff Bezos, les salariés peuvent désormais récupérer et ranger les produits en vente au rythme de courses et de défis numériques. 

Pour les employés qui choisissent de “jouer“, les jeux vidéo aux graphiques simples s’affichent sur de petits écrans sur leurs postes de travail, traquant les progrès de leurs tâches physiques pour transcrire le progrès dans l’univers virtuel choisi. Mettre le bon produit dans la boîte permet ainsi de gagner la course, et donc des badges et des points donnant accès à des récompenses.

Masquer la monotonie et doper la productivité du travail

La“ludification“ du travail a pour objectif de masquer la monotonie et l'ennui du travail dans les entrepôts. Entourés de robots déplaçant les produits, les employés y effectuent souvent des tâches stationnaires, répétitives et peu qualifiées. Introduire jeux vidéo, badges et compétition permettrait alors de redonner du rythme et de la vie au travail et de stimuler les salariés et leur bonne humeur.

Heureuse coïncidence pour l’entreprise, les jeux pourraient aussi stimuler la compétition interne. Entre salariés, entre étages, ou contre soi-même, pour gagner badges virtuels et bons d’achats. Et ainsi doper la productivité des travailleurs. Un objectif central dans le management d’Amazon, qui pour concurrencer la distribution directe souhaite contracter au maximum les temps de livraison.

Amazon affirme ne pas surveiller les performances des joueurs, ni pénaliser ceux qui ne participeraient pas. La firme de Jeff Bezos est réputée pour les mauvaises conditions de salaires et de travail de ses employés et pour sa surveillance poussée de la productivité de ces derniers, au point qu’elle en aurait automatisé les licenciements.

Aujourd'hui, la ludification reste une tendance peu répandue, pour l’instant principalement présente dans le tâcheronnat numérique, où pour motiver les sous-traitants des plateformes de la "gig economy" comme Lyft ou Uber.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle