Amazon prévoit d’investir 40 millions d’euros en Bourgogne

Le plus important site de vente en ligne compte implanter une grosse plate-forme logistique en Bourgogne pour desservir le Grand Est. Il doit encore choisir entre les villes Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) et Beaune (Côte-d’Or).

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Amazon prévoit d’investir 40 millions d’euros en Bourgogne

L’Américain Amazon (environ 48,08 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2011 et 22 500 salariés dans le monde), le plus connu au monde des sites de vente en ligne, notamment pour les produits culturels, prévoit d’implanter une troisième base logistique en France après celles de Montélimar (Drôme) et Saran (Loiret).

Le futur site retenu doit se situer en Bourgogne, soit à Beaune (Côte-d’Or), soit à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire).

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L’implantation passera déjà par la location d’un entrepôt de 50 000 mètres carrés dans l’une de ces deux villes, puis, dans les deux à trois ans, par la construction d’une plate-forme logistique de 100 000 mètres carrés. L’investissement et l’équipement d’un tel site représentent un investissement de 40 millions d’euros.

Le nombre d’emplois prévus s’élève entre 400 et 450 dans un premier temps puis, jusqu’à 1000 dès que la société commerciale intégrera ses propres murs.

Mise en service avant la fin de l’année

En outre, pour les périodes de fin d’année, l’effectif pourrait monter jusqu’à 2500 salariés avec les intérimaires.

L’entreprise souhaite être opérationnelle dès le troisième trimestre de cette année afin de respecter son engagement de livraison sous 24 heures par messagerie. Ce qu’elle ne pouvait tenir qu’avec beaucoup de difficultés pour sa clientèle du Grand Est, en étant obligé de faire appel à une autre de ses bases logistiques, située dans le sud de l’Allemagne.

Lui reste maintenant à officialiser sa localisation finale par une décision initialement envisagée entre le 11 et le 15 juin. Mais dans le contexte électoral actuel, l’agenda risque de ne pas être respecté.

D’autant que ses responsables ont été reçus ce vendredi matin 1er juin par Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS