[re:Invent 2019] Amazon fait la démonstration de son hyper puissance dans le cloud

Amazon Web Services, le bras armé d’Amazon dans le cloud, tient son évènement annuel re:Invent à Las Vegas, aux Etats-Unis, dans une euphorie typique des nouveaux géants du numérique. Plus que jamais, il en fait une démonstration de son hyper puissance sur un marché qu’il incarne depuis 13 ans.

 

Partager
[re:Invent 2019] Amazon fait la démonstration de son hyper puissance dans le cloud
Keynote d'Andy Jassy, directeur général d'AWS, lors de l'évènement re:Invent 2019.

AWS re:Invent, l’événement annuel d’Amazon Web Services (AWS), le bras armé d’Amazon dans le cloud, illustre la fracture entre les nouveaux géants du numérique et les vétérans de l’informatique. La huitième édition, qui se déroule à Las Vegas, aux Etats-Unis, du 2 au 6 décembre 2019, rassemble quelque 65 000 participants, 30% de plus que l’édition précédente. C’est un événement incontournable du cloud. Il grossit tellement vite que les responsables d’AWS songent à le déplacer dans un lieu plus grand.

Des personnalités de marque sur scène

Le clou de l’événement est la keynote d’Andy Jassy, le directeur général d’AWS et vice-président d’Amazon. Une présentation fleuve de trois heures pensée comme un véritable spectacle ponctué par des pauses musicales avec un orchestre, des chanteurs et des danseurs en live. Cette année, Andy Jassy a fait défiler sur scène notamment deux personnalités américaines de marque : David Solomon, PDG de la banque Goldman Sachs, et Hans Verstberg, le patron de l’opérateur télécoms Verizon. Le premier pour expliquer comment le cloud d’AWS l’aide à innover dans l’univers très complexe de la finance. Le second pour annoncer son partenariat stratégique avec AWS dans la 5G visant à étendre le cloud aux objets mobiles.

Andy Jassy, directeur général d'AWS, lors de sa keynote (Crédit photo: AWS)

L’ambiance est à l’euphorie. C’est typique des événements des nouveaux géants du numérique dont la croissante fulgurante tranche avec la stagnation, voire la morosité, d’acteurs historiques de l’informatique comme IBM, HPE, Xerox ou Oracle. Entre les keynotes journalières, les 3 000 sessions proposées par des clients et partenaires, l’exposition et les soirées de détente, les participants sont aux petits soins d’AWS. "C’est impressionnant, confie à L’Usine Nouvelle Alexandre Nérat, directeur informatique chez SeLoger, groupe de sites d’annonces immobilières. Mais, en même temps, c’est très efficace. "

David Solomon, PDG de la banque Goldman Sachs, sur scène (Crédit photo: AWS)

L’exposition grouille de monde. Equipementiers de datacenters, éditeurs de logiciels, entreprises de services du numérique, opérateurs télécoms… Pas moins de 300 exposants se bousculent pour présenter leurs produits et services en lien avec le cloud d’AWS. Même IBM, qui garde pourtant au travers de sa gorge la perte en 2013 du contrat cloud de 600 millions de dollars face à AWS, y est présent directement et à travers Red Hat, une société de logiciels et services open source qu’il a rachetée en juillet 2019 pour en faire de fer de lance de sa relance dans le cloud. Le groupe français de services du numérique Capgemini est représenté sur place par une centaine de collaborateurs, dont une dizaine venus de France. L'assureur Axa, client d'AWS, est présent avec 25 personnes.

31 nouveaux services déjà annoncés

Pour AWS, re:Invent est l’occasion d’annonces phares. L’édition 2019 n’échappe pas à la règle avec le lancement de pas moins de 31 nouveaux services lors des deux premiers jours dans le stockage, les bases de données, l’intelligence artificielle, le cloud privé et hybride, l’interface vocale… et même la 5G. " Nous sommes l’acteur de cloud au portefeuille de services le plus étendu ", se vante Andy Jassy, qui a présenté 23 nouveaux services lors de sa keynote.

Groupe musical ponctuant la keynote d'Andy Jassy (Crédit photo: AWS)

Plus que jamais, AWS incarne le modèle d’infrastructure à la demande qu’il a inventé à sa naissance en 2006. Avec ce système, les entreprises n’ont plus besoin d’acheter de serveurs et d’entretenir des datacenters coûteux en investissement et maintenance. Elles font tourner leurs applications sur la plateforme d’AWS. Avec à la clé, des bénéfices de flexibilité, d’agilité ou de paiement à usage. L’événement AWS :reInvent est la vitrine de ce changement de paradigme.

AWS en fait la démonstration de son hyper puissance sur un marché qui devrait dépasser au niveau mondial les 90 milliards de dollars en 2019 et doubler en 2022 selon le cabinet Synergy Research. Malgré l’émergence de challengers puissants comme Microsoft, Google ou Alibaba, il conserve sa domination intacte avec une part de marché autour de 33% selon Synergy Research et reste deux fois plus gros que le numéro deux, Microsoft, et quatre fois plus gros que le numéro trois, Google.

AWS, plus lourd que ses trois plus gros concurrents réunis

Sa domination est encore plus prononcée dans le cloud public, qui forme le segment le plus dynamique du marché et représente environ 80% de l’ensemble du cloud d’infrastructure. Selon Synergy Research, AWS truste 39% de ce segment, contre 19% pour Microsoft, 9% pour Google et 5% pour Alibaba. A lui seul, il pèse plus lourd que ses trois plus gros concurrents réunis. Cette hyper puissance se voit clairement dans son événement AWS re:Invent.

Le poids d'Amazon dans le cloud est tel que la FTC, l'autorité de surveillance de la concurrence aux Etats-Unis, a décidé d'étendre son enquête antitrust contre le géant de l'e-commerce à AWS selon Bloomberg. Et comme par hasard, l'information sort pendant l'évènement re:Invent 2019.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS