Quotidien des Usines

Amazon choisit Chalon-sur-Saône pour son troisième site logistique en France

, , , ,

Publié le

Arnaud Montebourg en personne est venu se féliciter de l'installation dès juillet en Saône-et-Loire du nouveau centre logistique du géant du commerce en ligne.

Amazon choisit Chalon-sur-Saône pour son troisième site logistique en France
Arnaud Montebourg
© Jackolan1 - wikimedia commons - c.c.

C'est finalement à Chalon-sur-Saône (Saône et Loire) que le géant américain du commerce en ligne Amazon installera son troisième centre logistique français, après ceux de Montélimar (Drôme) et Saran (Loiret) qui emploient 1 100 personnes au total. A Chalon-sur-Saône, Amazon occupera plus de 40 000 m² et compte créer environ 500 emplois pour commencer. Et près de 1 000 emplois en période de pointe. L'américain va louer des locaux situés à Sevrey, dans l'agglomération.

Frédéric Duval, directeur des opérations d'Amazon en France, n'a pas confirmé, lundi matin 25 juin, la possibilité de la construction, dans un deuxième temps, d'un site en propre de 100 000 m². Au cours d'une conférence de presse tenue dans un hôtel de Chalon-sur-Saône, Frédéric Duval a indiqué que le site de Chalon-sur-Saône, comme tous les sites logistiques d'Amazon, pourra livrer n'importe lequel des produits du catalogue commandé sur Amazon.fr (y compris pour des destinations hors d'Europe). En quelques mois, Amazon a ouvert des sites en Allemagne, en Espagne et en Italie.

Frederic Duval a également répété à plusieurs reprises les trois critères qui ont fait préférer à Amazon Chalon-sur-Saône à sa voisine Beaune : "Le bassin d'emploi, le nœud logistique et les facilités potentielles pour les employés en matière de transports ou de crèches, par exemple. Les deux dossiers étaient excellents, mais Chalon est un très bon compromis entre ces trois critères."

Le président (PS) du conseil régional de Bourgogne, François Patriat, s’est réjoui d’une "excellente nouvelle pour l’emploi" et précise, quant à lui, que "250 CDI vont être créés", Amazon comptant jusqu’à "1 000 emplois" en période de pointe.

Le conseil régional de Bourgogne "interviendra dans le cadre de son offre de services en matière de formation afin de sécuriser les parcours professionnels des demandeurs d’emplois bourguignons et de répondre aux besoins en compétences de l’entreprise", a encore assuré François Patriat.

Amazon va démarrer le recrutement dès le 1er juillet, sur son site. Quelque 34 postes de managers et plusieurs centaines d'emplois de magasiniers, préparateurs de commande, chefs s'équipe, etc. sont ouverts. Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, ancien député du département, présent pour cette occasion, s'est sans surprise félicité de l'opération. Il a souligné que de nombreuses "personnes au chômage ont déjà téléphoné à leurs élus pour savoir si l'information était vraie et comment postuler. Il a également applaudi à la forte mobilisation locale "du conseil régional, du conseil général, des agences de développement économique, de  Pôle emploi".

Comme un symbole, c'est le  numérique qui vient au secours d'un territoire qu'il a contribué à sinistrer. En 2005, pour ne pas avoir su s'adapter à la photographie numérique, Kodak avait fermé son site de production de pellicule argentique de Chalon-sur-Saône.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte