Amada va investir 12 millions d'euros pour faire de Charleville son pôle logistique européen

Le leader mondial de la machine-outil Amada réaffirme consolide son site de production de Charleville-Mézières (Ardennes). D'ici 2016, cette usine investira 12 millions d'euros pour accueillir le nouveau centre européen de stockage de machines d'Amada Europe.

Partager
Amada va investir 12 millions d'euros pour faire de Charleville son pôle logistique européen

Après avoir déjà investi 8 millions d'euros sur son site de production de Charleville-Mézières (Ardennes) avec notamment l'installation d'un deuxième centre d'usinage qui va lui permettre de doubler sa capacité de production et la création d'un magasin pour les pièces détachées, le groupe Amada va bientôt poursuivre ce plan de développement en procédant cette fois à l'extension de l'unité carolomacérienne, laquelle aura alors une véritable fonction de gestion de la chaîne d'approvisionnement (supply chain management).

Le conseil général des Ardennes a levé l'ultime obstacle pour cet agrandissement en vendant pour 334 000 euros au géant nippon un terrain de deux hectares, mitoyen à son usine. L'endroit va être prochainement dépollué et aménagé, ce qui nécessitera un coût supplémentaire de 307 000 euros. Ensuite, Amada engagera la deuxième phase d'un plan global d'investissement qui, étape par étape, représentera à terme 20 millions d'euros.

Douze millions d'euros restent à injecter d'ici 2016. En 2015, ce chantier de modernisation d'envergure sera marqué par la relocalisation de la société Wheelabrator, qui loue actuellement un bâtiment de 3000 mètres carrés dans l'enceinte de l'usine Amada et par la construction d'un centre logistique de 8000 mètres carrés entièrement adapté au marché européen.

Plus de rénovations et 50 emplois futurs

Par la suite, Amada qui a l'ambition de devenir le numéro un européen bouclera ce cycle de croissance en élevant des halls industriels et de bureaux sur une superficie de 4 000 mètres carrés, en rénovant 5 000 mètres carrés de locaux construits dans les années 1970 et en créant 12 000 mètres carrés de chaussées et parkings.

Présent depuis 1973 dans les Ardennes où il avait alors repris Sisson-Lehmann, Amada emploie actuellement 110 salariés à Charleville-Mézières dans la fabrication de machines de découpe laser et de poinçonnage. Cinquante emplois de monteurs, électriciens, câbleurs, usineurs, responsable logistique et magasiniers seront créés d'ici 2017.

Depuis quelques mois, les structures françaises d'Amada ont connu quelques nouveautés avec la promotion de Jean-François Vannier, ancien responsable du site ardennais, au poste de directeur-général adjoint d'Amada Europe et les nominations de deux nouveaux directeurs de site à Charleville-Mézières et Auffay (Seine-Maritime). A savoir : David Schirmer et Anthony Godel.

Pascal Remy

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de certification pure reviewer agro-alimentaire (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 10/06/2022 - CDD - Puteaux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lambersart

Externalisation de la paie des agents et des élus de la Commune et du CCAS de Lambersart

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS