Amada va faire des Ardennes son centre européen de distribution de machines et de pièces détachées

Amada, un des leaders mondiaux de la fabrication de machines-outils, a célébré le 4 juillet à Charleville-Mézières (Ardennes) le lancement d'un nouveau pôle logistique. Le groupe nippon a jeté les grandes lignes d’un second plan d'investissement de 10 millions d'euros. A son activité de production, l'usine ardennaise ajoutera celle de futur centre européen de stockage de machines et pièces détachées d'Amada.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Amada va faire des Ardennes son centre européen de distribution de machines et de pièces détachées
Amada, spécialiste de la fabrication de machines-outils, a célébré le 4 juillet à Charleville-Mézières (Ardennes) le lancement d'un nouveau pôle logistique.

Le 4 juillet, à l'occasion de la pose de la première pierre du bâtiment logistique de 1 600 mètres carrés marquant l'ouverture du chantier d'extension de son usine de Charleville-Mézières (Ardennes), Mitsuo Okamoto, le PDG d'Amada, a dévoilé les détails d’un programme d'investissements de 10 millions d'euros destiné à renforcer la position de cette unité.

Après l'achat d'un centre d'usinage en 2013, la rénovation des locaux industriels et des bureaux et la réalisation du pôle logistique qui doit être réceptionné en décembre 2014, Amada va donc encore connaître de profondes transformations.

Spécialisée dans la fabrication de poinçonneuses à commande numérique et de machines de découpe laser, l'usine carolomacérienne (72 millions d'euros de chiffre d'affaires, 98 salariés), est appelée à devenir, d'ici 2016, le centre européen de gestion de stockage centralisé de produits et pièces détachées d'Amada.

Le site accueillera ainsi dans trois halls, spécialement érigés à cet effet, le SCM (Supply Chain Management) qui livrera directement les commandes des clients des quatre filiales de vente d'Amada implantées en France (Paris-Nord), Allemagne, Angleterre et Italie.

Améliorer le chiffre d'affaire européen

Amada va, par ailleurs, lancer la fabrication de lasers de dernière technologie, dite "à fibre" et procéder à l'acquisition de nouvelles machines : une grenailleuse, une machine de mesurage tri-dimensionnelle et un robot de soudure.

"En augmentant notre superficie et en rationalisant notre outil industriel, on veut produire plus et mieux tout en étoffant notre gamme de produits. L'objectif est d'augmenter de 50 % la capacité de production de ce site et de porter le chiffre d'affaires européen d'Amada de 300 à 500 millions d'euros" souligne Jean-François Vannier, son directeur.

Afin d'assembler ses machines en un même lieu, Amada va reprendre possession d’un bâtiment de 4 000 mètres carrés jusqu'alors loué à la société Wheellabrator, laquelle transférera son activité sur un terrain de 10 000 mètres carrés contiguë, racheté par le géant nippon au Conseil général en 2012 et qui sera loué à cette entreprise. A cet endroit, deux autres hectares seront réservés à une éventuelle autre extension d'Amada.

En dépit d'un contexte difficile, Amada présent dans les Ardennes depuis le rachat de Promecam en 1986 continue donc d'y assurer sa montée en puissance. En fonction de l'évolution du marché, une cinquantaine d' emplois de monteurs, usineurs, câbleurs, mécaniciens et logisticiens devrait être créée à terme.

Pascal Remy

0 Commentaire

Amada va faire des Ardennes son centre européen de distribution de machines et de pièces détachées

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS