Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Aluminium Dunkerque : gros programme de modernisation

,

Publié le

En un mois, le géant minier a annoncé des investissements massifs sur son site du Nord-Pas-de-Calais, à Loon-Plage près de Dunkerque, pour la réfection d’un four et l’installation d’une sous-station.

Aluminium Dunkerque : gros programme de modernisation
Doc Rio Tinto Alcan - Aluminium Dunkerque de Loon-Plage.
© Rio Tinto Alcan

En octobre dernier, c’était pour la réfection d’un four sur le site de Loon-Plage (Nord) que le groupe australo-britannique Rio Tinto, par la voix de son dirigeant Tom Albanese, annonçait une enveloppe de 8,8 millions d’euros d’investissement à Aluminium Dunkerque . Le four à cuire sera rénové à la fin 2012. « Cet investissement va débloquer l’achat immédiat des briques et il ne restera qu’ effectuer le choix de la taille des anodes pour lancer la totalité des travaux, selon le géant minier diversifié ». La rénovation du four en anodes devrait nécessiter 23 millions d'euros d'investissment.

La reconstruction du four à cuire doit permettre au site spécialisé dans la production d’aluminium par électrolyse d’améliorer ses conditions d’exploitation, de moderniser les équipements de production existants. L’usine nordiste créée du temps de Pechiney entend devenir la première du groupe à utiliser de grosses anodes sur cuves.

Mais ce n’est pas tout. Le 7 novembre, le groupe Rio Tinto a décidé d’investir 25 millions d’euros pour accroître la capacité de la sous-station électrique et ainsi réduire les risques en cas de panne sur les groupes et faciliter l’exploitation. Pour se faire, un groupe supplémentaire de 100 kilos ampères sera installé. Actuellement, la sous-station est constituée de six groupes de 66 kilo-ampères et d’un groupe de 100 kilo-ampères. « Notre objectif est d’avoir ce huitième groupe opérationnel à la fin 2012 » déclare-t-on chez Rio Tinto.

En parallèle de ces investissement dans la production d’aluminium, le groupe Rio Tinto avait annoncé le 17 octobre, la mise en vente de trois de ses sites français, dans le cadre d’un projet de « rationalisation du groupe produit Aluminium ».

 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle