L'Usine Agro

Altria se sépare de Kraft

Publié le

Après dix neuf ans passés dans le giron du cigarettier américain, Kraft, la filiale agro-alimentaire, retrouve aujourd'hui son indépendance.

Altria se sépare de Kraft

C'est aujourd'hui que le groupe américain, spécialiste du tabac (101 milliards de dollars de chiffre d'affaires) se sépare de sa filiale Kraft en distribuant à ses actionnaires les 89 % du capital qu'il détient. Altria va attribuer 0,7 action Kraft pour chacune de ses propres titres. Kraft (34 milliards de dollars de chiffre d'affaires) retrouve ainsi son indépendance après avoir passé dix-neuf ans dans le giron du cigarettier. Le marché spécule déjà sur des opérations de croissance externe de Kraft en Europe afin de rééquilibrer les ventes du groupe.

Le britannique Cadbury Schweppes (9,48 milliards d'euros de chiffre d'affaires) pourrait faire une cible de choix. Ce dernier a récemment décidé de scinder son activité en deux : les boissons (il est numéro trois mondial des sodas) et les confiseries (Carambar, Hollywood, Stimorol). Cette deuxième partie, valorisée à environ 13 milliards d'euros, pourrait être une cible de choix pour Kraft, qui l'avait déjà approché il y a quelques années. Le groupe américain pourrait trouver quelques obstacles sur sa route : le milliardaire américain Nelson Peltz a récemment acquis, via le fonds Trian, près de 3 % du capital de Cadbury.

Patrick Déniel




Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte