Altran va racheter l'entreprise américaine Aricent pour 1,7 milliard d'euros

PARIS (Reuters) - Altran Technologies a annoncé jeudi le rachat de la société californienne Aricent pour un montant de 1,7 milliard d'euros en numéraire, le groupe français renforçant ainsi sa place de numéro un mondial des services d'ingénierie et de R&D.

Partager
Altran va racheter l'entreprise américaine Aricent pour 1,7 milliard d'euros
Altran Technologies va racheter la société californienne Aricent pour un montant de 1,7 milliard d'euros.

Cette acquisition auprès d'un groupe d'investisseurs mené par le fonds KKR fait l'objet d'un accord définitif et devrait être finalisée au premier trimestre 2018, a précisé Altran dans un communiqué.

Sur la base des 12 derniers mois au 30 juin 2017, la valeur d'acquisition correspond à 10,6 fois l'Ebitda avant synergies, et 8,0 fois en incluant le plein effet des synergies attendues.

Altran a indiqué avoir obtenu l'ensemble des financements nécessaires, ajoutant que ceux-ci devraient être refinancés en partie par une augmentation de capital de 750 millions d'euros, sous réserve de l'approbation de ses actionnaires et des conditions de marché.

Ses actionnaires de référence, Apax Partners et les deux fondateurs, qui détiennent respectivement 8,4% et 2,8% du capital et ensemble 16,6% des droits de vote, ont confirmé leur "entier soutien à l'opération", s'engageant à voter en faveur de l'augmentation de capital et à y participer au prorata de leur participation.

Le rachat d'Aricent devrait avoir un effet relutif sur le bénéfice net par action d'Altran dès la première année, cette relution passant à deux chiffres en prenant en compte l'effet plein des synergies attendues.

Il permettra en outre au groupe français d'atteindre ses objectifs pour 2020 dès 2018.

Le nouvel ensemble formé entre Altran et la société américaine affichera un chiffre d'affaires de 2,9 milliards d'euros - contre 2,1 milliard pour Altran seul en 2016 -, une marge d'Ebitda de 14,9%, et génère des flux de trésorerie opérationnels de 10% du chiffre d'affaires.

Il emploiera 44.000 salariés dans une trentaine de pays et occupera des places de n°1 mondial, n°1 en Europe et n°1 aux Etats-Unis, ainsi qu'une position de leader dans les secteurs de l'aéronautique, l'automobile, les semi-conducteurs ou encore les télécommunications.

L'acquisition devrait générer un chiffre d'affaires supplémentaire de 150 millions d'euros se traduisant par un impact récurrent sur l'Ebitda de 25 millions et par des économies de 25 millions également.

Ces synergies devraient être réalisées progressivement sur trois ans et les coûts de mise en œuvre associés représenteront l'équivalent d'un an de synergies de coûts, répartis sur 2018 et 2019.

Basée à Santa Clara, Aricent est spécialisée dans les services de design et d'ingénierie dans le domaine du digital. Ses clients sont principalement des entreprises du secteur des télécommunications, des semi-conducteurs et de l'édition de

logiciels.

Le titre Altran a ouvert en hausse de 0,07% à 15,26 euros, en ligne avec l'indice SBF 120 (+0,09%).

(Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS