Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Altran promet plus de croissance en 2007

,

Publié le

Recul de la marge opérationnelle et rentabilité en baisse pour l'année 2006 : la société de conseil en technologies prévoit des mesures de réorganisation afin d'améliorer son chiffre d'affaires.

Altran promet plus de croissance en 2007

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Le groupe de conseil en hautes technologies, qui a dégagé un bénéfice net de 3,8 millions d'euros en 2006 (contre 0,2 million en 2005), a également déclaré dans un communiqué, qu'outre la progression accrue de ses facturations, "le second axe de priorité portera sur la réduction des frais généraux afin d'améliorer la rentabilité du groupe.

Le résultat opérationnel courant d'Altran a reculé de 18,5% en 2006, à 76,0 millions d'euros, soit, sur un chiffre d'affaires de 1,495 milliard (+4,2%), une marge opérationnelle de 5,1% contre 6,5% il y a un an.
Ce niveau correspond à la prévision d'une rentabilité d'environ 5% fournie fin février par le groupe à l'occasion d'un nouvel "avertissement sur résultats".

Le consensus Reuters Estimates était de 34,6 millions d'euros pour le bénéfice net et de 75,0 millions pour le résultat d'opérationnel courant. Pour le chiffre d'affaires du premier trimestre 2007, qui sera publié le 3 mai, Altran prévoit un chiffre "conforme aux attentes du marché", sans en dire plus.

S'agissant de l'évolution de son programme visant à réduire d'au moins 3 points le poids des frais généraux d'ici à début 2009 et de tendre, à moyen terme, vers les meilleures pratiques de la profession, le groupe promet de faire un point détaillé à ce sujet lors de l'assemblée générale prévue en juin.

Réduction des frais généraux

Altran a souligné avoir mis en oeuvre en 2006 des "transformations majeures : réduction du nombre de structures juridiques, réorganisation de l'offre par marché pour mieux adresser ses clients, enrichissement progressif de son offre permettant de répondre à l'évolution du marché du consulting en innovation".

"Ces transformations doivent permettre à Altran d'accélérer la croissance de son chiffre d'affaires en 2007. Le second axe de priorité portera sur la réduction des frais généraux afin d'améliorer la rentabilité du groupe", a ajouté le groupe.

La dette nette du groupe s'établit à 379,9 millions d'euros au 31 décembre 2006 contre 336,9 millions d'euros au 31 décembre 2005. L'augmentation de la dette nette est principalement liée à "l'évolution du niveau de créances clients". Altran a rappelé qu'il avait "dépassé un des deux ratios financiers qu'il devait respecter au 31 décembre 2006", assurant que ses banques avaient accordé un "aménagement des ratios au groupe".

Usinouvelle.com, avec Reuters

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle