Altran : bénéfice 2007 multiplié par 5, mais prévisions prudentes

Malgré de très bons résultats 2007, en partie liés à la réduction de ses coûts, Altran se montre prudent sur les perspectives 2008.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Altran : bénéfice 2007 multiplié par 5, mais prévisions prudentes
Altran se redresse. Le groupe français de conseil en technologie a plus que quintuplé son bénéfice net 2007, à 21,6 millions d'euros contre 3,8 millions l'année précédente. Son résultat opérationnel courant progresse de 30,7 % (99,4 millions), pour une marge de 6,2 %, contre 5,1 % pour l'exercice 2006. Altran surpasse ainsi les attentes des analystes. Son chiffre d'affaires, déjà publié, gagne 6,4 % à hauteur de 1,591 milliard d'euros.

Le plan de réduction des coûts va être poursuivi avec comme objectif 25 % du chiffre d'affaires avant 2009 et 20 % à moyen terme. Fin décembre, ce taux atteignait 26,3 %, contre 27,5 % un an plus tôt. 14 millions d'euros ont été économisés en 2007, notamment en gelant les recrutements dans les fonctions supports. 32 millions supplémentaires sont attendus pour 2008.

Le refinancement en question

Outre le désendettement, Altran va donner la priorité au refinancement, en retard à cause de la crise financière actuelle. Le groupe de conseil doit faire face au remboursement de ses obligations convertibles, qui arrivent à échéance le 1er janvier 2009 à hauteur de 230 millions d'euros. Il doit également renégocier ses crédits bancaires. Yves de Chaisemartin, président du directoire, a précisé qu'il souhaitait parvenir à une solution avant l'été. Il a ajouté qu'Altran chercherait à réaliser des acquisitions ciblées, excluant des opérations d'envergure.

En revanche, Yves de Chaisemartin est resté réservé sur les perspectives d'activités et de rentabilité 2008. Il a seulement évoqué un début d'année dans le lignée de ces derniers mois et souhaité « maintenir un rythme de croissance comparable, voire supérieur, à celui du marché (soit entre 5,5 et 7,5 % selon le Syntec Informatique), malgré les incertitudes macroéconomiques. Nous ne sommes pas pessimistes, mais prudents. » Une prudence qui a éclipsé les bons résultats 2007 à la Bourse de Paris, où le titre d'Altran a perdu plus de 6 % à la séance de vendredi en clôturant à 4,85€.

Matthieu Maury

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS