Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Altis Semiconductor se réorganise en vue du départ d'IBM

, ,

Publié le

Social


Le fabricant de semi-conducteurs prévoit la suppression de 424 postes, dont 323 CDI et 101 contrats temporaires, sur un total de 1 946 collaborateurs de son unique site de Corbeil, implanté dans le campus Essonne Nanopole, au sud de Paris.

Altis, une joint-venture créée en 1999 par l'Allemand Infineon Technologies et l'Américain IBM, fut, un temps, présenté comme une « success story ». En 2003, son centre de recherche avait bénéficié d'un programme de 170 millions d'euros, avec l'aide de l'Etat et des collectivités locales.

Aujourd'hui, il doit faire face à la concurrence grandissante des pays asiatiques. Ses coûts de production sont environ 30 % supérieurs à la moyenne du marché mondial. Il se prépare aussi au départ d'IBM Microelectronics qui doit sortir de son capital en 2009. Ce spécialiste des circuits intégrés anticipe donc une baisse des commandes et va réduire ses capacités de production de 1 420 à 1 015 tranches de silicium par jour.

Il lui faut trouver de nouveaux partenaires. Son implication dans le pôle de compétitivité mondiale System@tic, dédié aux systèmes complexes, pourrait l'y aider. « Nous continuons à consacrer 11 % de nos revenus à la R&D », précise Elke Eckstein, directrice général d'Altis.

« Nous allons travailler sur des marchés de niche, plus que sur de gros volumes ». Altis va investir 15 millions d'euros afin de doubler ses capacités de production pour la technologie 130 nanomètres qui doivent passer à 600 tranches. Il espère notamment séduire le marché de l'électronique embarquée automobile.

Chrystelle Carroy

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle