Altis aurait été racheté par un exportateur d'armes russe

Partager

Et le mystérieux acheteur est... Rosoboronexport. L'entreprise publique russe chargée des exportations d'armements serait, selon la presse russe, le mystérieux acheteur de la société française Altis (composants électroniques), vendue la semaine dernière par l'américain IBM et l'allemand Infineon (Quotidien des Usines 30/08/2007).

« Rosoboronexport a atterri près de Paris », titre ainsi le journal Kommersant, citant « plusieurs participants du marché » ayant donné cette information sous couvert d'anonymat.

« Nous ne démentons ni ne confirmons cette information », a répondu Rosoboronexport à l'AFP. « Nous ne commentons pas les projets qui ne sont pas totalement aboutis », a ajouté un responsable du service de presse, alors que cette acquisition doit encore recevoir le feu vert des autorités de régulation.

Infineon et IBM ont annoncé jeudi avoir trouvé un accord avec la société AES, pilotée par un mystérieux investisseur russe, pour lui céder Altis, leur société commune située à Corbeil-Essonnes, près de Paris.

Philippe Roger

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS