Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Altifort reprend les deux derniers sites de Vallourec Drilling Products France

, , , ,

Publié le

Le groupe Vallourec vient d’annoncer en comité central d’entreprise la reprise des sites de Cosne-sur-Loire (Nièvre) et de Tarbes (Hautes-Pyrénées) par Altifort.

Altifort reprend les deux derniers sites de Vallourec Drilling Products France
Altifort reprend les sites Vallourec de Cosne-sur-Loire et de Tarbes, avec tout les salariés.
© Vallourec

Les deux derniers sites français de Vallourec, dédiés aux activités de produits de forage, ont trouvé repreneur. C’est le groupe industriel international Altifort qui va reprendre les sites de Cosne-sur-Loire, dans la Nièvre, et Tarbes, dans les Hautes-Pyrénées. Le groupe Vallourec l’a en effet annoncé en comité central d’entreprise le 15 mai. Parmi les clauses de cette reprise, Altifort s’engage à conserver l’intégralité des effectifs des deux sites, soit 120 salariés à Cosne-sur-Loire et 50 à Tarbes. Ces derniers ont d’ailleurs eu la garantie qu’aucun plan social ne pourra être mis en place dans les deux prochaines années.

Vallourec se sépare de son activité drilling

Dans un communiqué de presse du 12 décembre 2017, le groupe Vallourec annonçait la cession de ses activités de produits de forage à l’américain National Olwell Varco (NOV) pour 63 millions de dollars (soit plus de 53 millions d’euros). Alors que tous les sites relatifs à cette activité étaient cédés aux USA, au Moyen-Orient et aux Pays-Bas, en France, seulement un site était repris, celui d’Aulnoye-Aymeries, dans le Nord-Pas-de-Calais. Les sites de Cosne-sur-Loire et de Tarbes devaient faire l’objet d’une "démarche de cession parallèle". Le leader mondial de solutions tubulaires premium destinées principalement aux marchés de l’énergie emploie plus de 19 000 salariés dont 3 500 en France et a réalisé un chiffre d’affaires de 3,8 milliards d’euros en 2017.

Altifort, un jeune groupe industriel international

Créé en 2013 par Bart Gruyaert et Stanislas Viguier, le groupe Altifort emploie aujourd’hui 320 salariés pour un chiffre d’affaires de 65 millions d’euros. Basé dans le nord de la France, à Ham dans la Somme, le groupe Altifort est constitué de plusieurs entreprises en Europe, notamment en France et en Allemagne, mais aussi en Belgique et en Ukraine. Il développe ses activités industrielles autour de deux pôles majeurs, Altifluid pour les services et technologies pour tous types de fluides et Altimotion pour les services et technologies pour l’industrie 4.0.

Antonin Tabard

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle