Altice dit exclure toute levée de fonds, cessions promises pour 2018

PARIS (Reuters) - Altice, dont le cours de Bourse s'est effondré de près de 50% depuis le début du mois de novembre, a affirmé lundi n'avoir aucune intention de procéder à une levée de fonds et a promis des cessions d'actifs pour se désendetter dans le courant du premier semestre 2018.
Partager
Altice dit exclure toute levée de fonds, cessions promises pour 2018
Altice, dont le cours de Bourse s'est effondré de près de 50% depuis le début du mois de novembre, a affirmé lundi n'avoir aucune intention de procéder à une levée de fonds et a promis des cessions d'actifs pour se désendetter dans le courant du premier semestre 2018. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer

Le groupe de télécoms propriétaire de SFR affirme dans un communiqué disposer d'une structure de capital "robuste" et diversifiée et d'une trésorerie "solide".

Disant répondre à des "spéculations et de mauvaises informations", Altice indique ne préparer "aucune opération de levée de fonds de quelque sorte que ce soit" et n'avoir "aucune intention de le faire, y compris aux Etats-Unis".

Il confirme prévoir de se désendetter pour ramener son endettement "en ligne ou au-dessous de ses objectifs" et réaffirme qu'il ne procèdera à "aucune acquisition d'envergure".

Le titre Altice a poursuivi son plongeon en Bourse vendredi, victime de la défiance des investisseurs depuis la publication des mauvaises performances de SFR qui ont alimenté des craintes sur l'endettement du groupe.

Patrick Drahi, propriétaire d'Altice, avait tenté de rassurer les marchés la semaine dernière, annonçant que le groupe allait se concentrer sur son désendettement après avoir procédé à une vaste réorganisation marquée par l'éviction de son directeur général Michel Combes.

La capitalisation boursière d'Altice est tombée à 11 milliards d'euros, pour une dette qui atteignait 49,6 milliards à la fin septembre, héritée d'acquisitions réalisées en Europe et aux Etats-Unis.

Le groupe ajoute qu'il informera en temps voulu les investisseurs de l'évolution de son plan de cessions.

(Pascale Denis, édité par Matthieu Protard)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

09 - DEPARTEMENT DE L'ARIEGE

Calibrage de l'accotement végétalisé sur la RD1 A

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS