Altho inaugure sa seconde usine de chips

Opérationnelle depuis le 15 mars au terme d’un chantier de quatorze mois, la nouvelle usine de production de chips dont s’est doté le groupe breton Altho, moyennant un investissement de 23 millions d’euros, a été inaugurée le 13 novembre 2014. Son PDG, Laurent Cavard, en a profité pour annoncer une nouvelle salve d’investissements de 9 millions d’euros et la création de 40 emplois supplémentaires dans les deux ans à venir.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Altho inaugure sa seconde usine de chips
Lamelles de chips

Avec 900 grammes par habitant et par an, les Français sont loin des standards en vigueur chez leurs voisins européens (en moyenne, 2 kg par habitant et par an) en ce qui concerne la consommation annuelle de chips. Pourtant, le marché français (63 000 tonnes par an), porté par la mode du snacking, affiche une progression régulière de + 5 % en volume (+ 7,8 % en valeur).

Pour accompagner cette croissance, le groupe breton Altho qui détient un tiers du marché français a inauguré le 13 novembre sa seconde unité de production aux termes d’un chantier de quatorze mois et d’un investissement de 23 millions d’euros.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Implantée sur un terrain de 11 hectares situé sur la commune du Pouzin (Ardèche), à une trentaine de kilomètres au sud de Valence, ce site a été dimensionné pour produire annuellement à partir de 2015, quelque 5 500 tonnes de chips avec un effectif de 60 personnes.

Nouvel investissement et embauches

A l’occasion de son inauguration, Laurent Cavard, PDG d’Altho, a annoncé sa volonté de réinvestir immédiatement 9 millions d’euros dans cette nouvelle usine destinée à palier celle originelle de Saint-Gérand (Morbihan) aujourd’hui arrivée à saturation et donc, à sécuriser l’approvisionnement des clients, plus particulièrement ceux situés dans le sud de l’Hexagone.

Les investissements prévus seront dédiés à la mise en service d’un nouvel espace de stockage de pommes de terre d’une capacité de 2 000 tonnes, d’un stockage de produits finis de 6 000 mètres carrés, ainsi qu’à une augmentation de la capacité de production du site pour la porter à 8 000 tonnes. Cette croissance va donner lieu à de nouvelles embauches dans les deux années à venir. Altho prévoit d’arriver à un effectif de 80 salariés en CDI d’ici fin 2016 et de confier à son site ardéchois la production d’une toute nouvelle gamme de produits.

Le groupe breton Altho réalise un chiffre d'affaires de 88 millions d’euros avec un effectif moyen de 265 personnes.

Frédéric Rolland

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    ALTHO
ARTICLES LES PLUS LUS