Alteo pourrait respecter les normes européennes plus vite que prévu

La 3ème réunion de la commission de suivi de site (CSS) pour les "boues rouges" issues des installations d'Alteo à Gardanne (Bouches-du-Rhône) s'est tenue le 26 septembre. Les contrôles et expertises opérés permettent de noter des améliorations. Les expérimentations de l'industriel sur le traitement de ses effluents liquides pourraient aboutir à une mise en œuvre de procédés dès 2019.

Partager
Alteo pourrait respecter les normes européennes plus vite que prévu
Alteo a six ans pour stopper tout rejet en mer "Les boues rouges, c'est fini" clame la direction d'Alteo à Gardanne qui ne rejette plus en mer les résidus solides de sa production d'alumine. Mais le liquide qu'elle est autorisée à évacuer durant six ans au large de Cassis suscite l'inquiétude des protecteurs de l'environnement.

"Au vu des derniers contrôles de juillet et août, la qualité des rejets aqueux de l'usine de Gardanne s'est améliorée. L'ensemble des paramètres rejetés respectent désormais les valeurs limites autorisées par l'arrêté préfectoral. Alteo respecte ainsi les prescriptions de l'arrêté de mise en demeure du 21 juin dernier".

Publié sous l'égide de la Préfecture des Bouches-du-Rhône, le compte-rendu de la troisième réunion de la commission de suivi de site (CSS) prend donc acte des efforts d'Alteo. Cette entité a été créée pour évaluer objectivement les conditions d'exploitation de l'usine d'alumines de spécialité et les mesures qu'elle met en œuvre pour réduire ses impacts sur l'environnement. Le document salue un autre progrès sur les expérimentations engagées avec Air Liquide et Extracthive pour traiter les éléments critiques de ces effluents aqueux, objets d'une dérogation jusqu'en 2021 : "Les résultats présentés suite aux tests sur deux pilotes industriels sont décrits comme très encourageants.

Des essais complémentaires seront cependant nécessaires pour la mise au point puis la réalisation du procédé de traitement final". Alteo doit remettre un rapport d'ici le 30 septembre. Mais la direction annonce : "Nous avons l'ambition de définir d'ici à mi-2017 et de mettre en œuvre au plus tard en 2019 la solution qui permettra d'atteindre les objectifs de qualité d'eaux requis pour 2022".

Positions tendues

Sur le site de Mange Garri à Gardanne où Alteo entrepose les résidus de bauxite issus de ses filtres-presses (Bauxaline) en attendant de trouver des pistes de valorisation rentables, la commission constate que les études du BRGM et de l'IRSN démontrent "l'absence de risque particulier", notamment radioactifs, liés à la dispersion des poussières dans le voisinage. Le préfet réclame cependant une extension de la période d'observation et la réalisation de prélèvements sur d'autres sites environnants. Une étude sur les impacts sanitaires sera rendue fin 2016.

Dans la foulée de cette réunion de la CSS, le maire communiste de Gardanne, Roger Meï, le député écologiste des Bouches-du-Rhône, François-Michel Lambert, et le conseiller départemental Claude Jorda, ont publié un communiqué commun. Ils se réjouissent que "les bons résultats mesurés sont avérés, que la trajectoire d'atteinte des normes européennes proposée par Alteo est crédible". Ils en profitent également pour dénoncer la "mauvaise foi" de "ceux qui poursuivent à pousser à la fermeture de l'usine et jouent plutôt des jeux personnels, bien loin des intérêts collectifs qu'ils disent défendre".

Michèle Rivasi, députée européenne d'Europe Ecologie-Les Verts, avait en effet organisé un rassemblement où elle demandait l'arrêt des rejets en mer, le confinement des lieux de stockage de résidus de bauxite et l'arrêt de tout processus de valorisation et de commercialisation de la Bauxaline. Elle exigeait aussi que "les 350 emplois directs de l'usine de Gardanne soient reclassés", laissant ainsi clairement entendre que la seule option, à ses yeux, est la fermeture de l'unité.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Environnement

Dépoussiéreur industriel : Filtre à manches FP rectangulaire

FB FILTRATION

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEMBENI

Réalisation des travaux de densification (réhabilitation et extension ) et création d'un réfectoire du groupe scolaire en T22.

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS