Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Alteo Gardanne investit pour réduire les boues rouges

,

Publié le

Alteo Gardanne investit pour réduire les boues rouges
Le groupe a dépensé 15 millions d’euros dans un deuxième filtre-presse.

L’accord donné à Marseille le 8 septembre par le Parc national des Calanques à la prolongation pour trente ans des rejets des eaux industrielles de l’usine d’alumine Alteo à Gardanne n’est qu’une étape. L’État se prononcera en juin 2015. S’il divise jusque dans les rangs des écologistes, l’avis, assorti d’un contrôle renforcé sur l’industriel, prend en compte le poids économique du site (400 salariés et 300 sous-traitants), l’absence d’une réelle alternative technique à court terme, et les efforts d’Alteo pour réduire le volume de ses rejets à 7 km des côtes de Cassis. Le groupe, propriété d’HIG Capital, a investi 15 millions d’euros cette année dans un deuxième filtre-presse, destiné à valoriser par déshydratation les résidus solides de bauxite, les fameuses boues rouges. Et il vient de lancer, pour 12 millions d’euros, les travaux d’un troisième filtre-presse. Grâce à ces équipements, Alteo stoppera ses rejets solides dans les calanques d’ici au 31 décembre 2015. Le produit issu de ce traitement, la bauxaline, fait l’objet d’expérimentations avec des laboratoires et des industriels pour une utilisation dans la dépollution des sols et d’eaux ou comme ingrédient de géopolymères dans les matériaux de construction.  

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle