Alstom vend ses turbines Arabelle à la Russie

Le français signe son premier succès dans le nucléaire russe. De bon augure alors que la Russie veut tripler la part de l'atome dans son mix énergétique.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Alstom vend ses turbines Arabelle à la Russie

Alstom et son partenaire russe Rosatom vont fournir l'îlot conventionnel (non nucléaire) de deux unités de la future centrale nucléaire russe Baltic, dans l'enclave de Kaliningrad. Annoncé jeudi 2 février, ce contrat d'environ 875 millions d'euros est une double première.

C'est, selon Rosatom, le premier projet de centrale nucléaire russe à impliquer un acteur étranger. C'est aussi le premier succès de la co-entreprise franco-russe Alstom-Atomenergomash (AAEM), créée en 2007 pour fournir des îlots conventionnels basés sur la technologie de turbine Arabelle d'Alstom aux réacteurs russes.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Si les partenaires ne restreignaient pas leurs ambitions à la Russie, c'est bien avant tout le marché russe qui était visé. Rosatom avait engagé un grand programme de modernisation du parc nucléaire russe mais la crise financière de 2008 avait interrompu ces projets. "La centrale Baltic marque le redémarrage de la modernisation du parc russe. La Russie veut tripler la part du nucléaire dans son mix énergétique", se réjouit-on chez Alstom.

Comme dans le transport ferroviaire, où Alstom a remporté près de 3,5 milliards d'euros en Russie avec son partenaire local TMH, l'accord avec Rosatom prévoit de transférer progressivement la fabrication des équipements en Russie. Selon le français, le site de Belfort reste cependant en charge de l'ingénierie et de la gestion du projet. Les deux turbines Arabelle et les générateurs associés y seront fabriqués.

De quoi occuper une centaine de personnes pendant quatre ans. La part du contrat revenant à Alstom s'élève à environ 380 millions d'euros.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS