Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Alstom vend 61 rames Citadis Spirit au Canada pour 355 millions d’euros

Cédric Soares , , ,

Publié le

Bonne nouvelle Le constructeur ferroviaire Alstom a annoncé, vendredi 12 mai, la signature d’un contrat de 355 millions d’euros avec l’agence gouvernementale canadienne de transports Metrolinx. La transaction porte sur 61 véhicules légers sur rail de type Citadis Spirit. Elle conforte sa stratégie intégrée de proximité client

Alstom vend 61 rames Citadis Spirit au Canada pour 355 millions d’euros
Le tram Citadis Spirit d'Alstom conçu pour le marché nord-américain
© Alstom

Paris gagnant pour Alstom. Le constructeur ferroviaire a annoncé, vendredi 12 mai, la signature d’un contrat avec l’agence gouvernementale canadienne de transports Metrolinx. La commande porte sur 61 véhicules légers sur rail de type Citadis Spirit. Sa valorisation s’élève à 355 millions d’euros. L’équipementier confirme sa stratégie de proximité client.

En effet, Alstom a conçu spécifiquement le Citadis Spirit pour le marché nord-américain. Le véhicule est capable de circuler à des températures pouvant aller jusqu’à -38°C. Le tram peut résister à des conditions hivernales extrêmes comme la neige ou la glace. Son isolation renforcée et sa climatisation puissante préservent le confort des passagers. Les trains de la commande circuleront dans la région du Grand Toronto et de Hamilton.

Alstom, opérateur intégré

Avec ce contrat, Alstom transforme l’essai canadien. En 2013 le constructeur remporte un premier contrat cadre, avec la Confédération O-Train d’Ottawa, pour son tram destiné au marché nord-américain. Un tiers des 34 véhicules prévus ont déjà été assemblés. Les trains sont en cours d’essais dans les installations de maintenance et de stockage de l’opérateur.

Outre la fourniture d’équipements roulant, la transaction avec Metrolinx confirme Alstom dans sa position d’opérateur intégré. Le spécialiste ferroviaire français fournit, par ailleurs, à l’agence de transports canadienne des infrastructures de régulation du trafic. Celles-ci incluent un nouveau centre de contrôle Iconis, un système de commandes de trains et un système de signalisation. Ce dernier va équiper le corridor ferroviaire de la gare Union.

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle