Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Alstom, taxe péage poids-lourds, plan d'économies, Orange Fab : la revue de presse de l'industrie

Sylvain Arnulf

Publié le

Deux mots reviennent en boucle dans vos quotidiens ce matin : "Alstom" et "péage". Le détail dans notre revue de presse matinale, où il était également question des effets du plan d'économie et de l'expansion d'Orange Fab dans la Silicon Valley.

L'Etat s'invite au capital d'Alstom

Le dénouement surprise du feuilleton Alstom ne laisse pas vos journaux indifférents. Le Figaro retient le "coup de force" d'Arnaud Montebourg, Les Echos évoquant en pages intérieures la "victoire partielle" du ministre, qui "a dû accepter que l'entreprise passe, en partie, sous pavillon américain". L'Humanité évoque de son côté un Etat qui s'engage "pour mieux brader Alstom".

Le journal en ligne Slate juge que la victoire revendiquée par le gouvernement n'en est pas une. "Les rodomontades gouvernementales sur ce qui a été obtenu de General Electric pour le rachat d'Alstom masquent un échec. La politique industrielle de la France ce ne sont que des mots. Et l'interventionnisme brouillon n'est pas une réponse à un désastre industriel et fait fuir les investisseurs" écrit Eric le Bouchet.

Le Huffington Post, au contraire, estime que "la méthode Montebourg a fini par payer". "Arnaud Montebourg tient là sa première grande victoire de ministre, 19 mois après l’échec retentissant de Florange. Le ministre est parvenu à éviter le dépeçage d’Alstom par General Electric, en préservant la souveraineté nationale dans le nucléaire. Et à l’inverse de Florange, le nouveau poids lourd du gouvernement a imposé sa signature: entrée de l’Etat dans le capital (20%) et alliance avec un grand groupe étranger".

Le péage transit poids lourds, un compromis qui ne satisfait personne, ou presque

Manuel Valls a confirmé le 22 juin les informations de Ouest France Dimanche : l'écotaxe sera remplacée par un système de péage transit poids-lourds. Une version "light" de l'ancien système qui ne satisfait ni les "bonnets rouges" et adversaires de la réforme, ni les écologistes. TF1 News a compilé les réactions.

Le plan d'économies destructeur d'emplois ?

La Tribune se fait l'écho d'un document de la rapporteure du budget qui estime que le plan d'économies de 50 milliards d'euros pourrait entrainer la disparition de 250 000 emplois d'ici 2017. L'effet sur la croissance serait "de 0,7 % par an en moyenne entre 2015 et 2017", explique la députée Valérie Rabault.

Mais la rapporteure du budget a aussi calculé les effets positifs du plan d'économie et du coup de pouce en faveur de la compétitivité des entreprises. Il permettrait " gain de croissance escompté de 0,6 point avec 190 000 créations d'emplois d'ici 2017". Effets positifs et négatifs devraient donc se neutraliser, si l'on en croit la Valérie Rabault.

Orange renforce son accélérateur dans la Silicon Valley

Le Wall Street Journal consacre un article à Orange, qui mise résolument sur son accélérateur de start-up au cœur de la Silicon Valley. "Alors que son concurrent Vodafone déplace son équipe de R&D au profit de Londres, Orange va y doubler ses efforts", écrit le journal économique américain. L'accélérateur Orange Fab, inauguré en mars 2013, va accueillir davantage de start-up. Celles-ci disposent de trois mois et d'un financement de 20 000 dollars.

Orange va travailler en étroite collaboration avec la structure similaire créée par Deutsche Telecom pour aider les start-up à atteindre leur cible.

Sylvain Arnulf

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle