Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Energie

Alstom relie les réseaux électriques de la France et l’Italie pour plus de 300 millions d’euros

Pierre Monnier , ,

Publié le

Alstom a remporté un contrat de plus de 300 millions d’euros après de Terna Rete Italia et RTE. La société française devra relier les réseaux électriques français et italien en passant sous le tunnel de Fréjus. Pour ce faire, Alstom construira deux stations de conversion HVDC (haute tension en courant continu).

La société française Alstom, spécialiste de l’énergie, a remporté un contrat de 300 millions d’euros pour relier les réseaux électriques français et italien. Les mandataires, Terna Rete Italia, la société gestionnaire du réseau de transport d’électricité italien, et Réseau de transport d’électricité (RTE), son homologue français, veulent construire deux stations de conversion de 2x600 MW (soit environ 320 kV). La technologie HVDC (haute tension à courant continu), qui sera utilisé, consiste à convertir le courant alternatif du réseau électrique en courant continu afin de minimiser les pertes lors du transfert par câble sous-terrain. Pour ce faire, deux câbles de 190 km ont été installés par le câblier Prysmian pour la connexion France-Italie, dite Savoie-Piémont. L’objectif est de faciliter les échanges d’énergie transalpins dans le cadre d’un réseau électrique européen interconnecté.

Alstom sera en charge de la conception, de la fabrication et de la mise en service des deux stations HVDC mais également de la maintenance de la station française. Patrick Plas, Senior Vice-Président Grid Power Electronics and Automation chez Alstom, se réjouit de ce contrat : "Alstom est heureux de contribuer à ce projet aux côtés de Terna et RTE. La technologie VSC (convertisseur de source de tension, ndlr) d’Alstom, à la fois compacte et polyvalente, permettra d’optimiser les infrastructures existantes et préserver l’écosystème fragile des Alpes". Alstom a déjà conduit plus de 40 projets utilisant ce système, dont le projet Dolwin 3 qui relie le champ éolien offshore de la mer du Nord au réseau allemand. D’autres projets sont en cours, notamment au Brésil où la ligne de transmission sera la plus longue du monde avec ses 2 400 kilomètres.

Alstom fournit un schéma de sa future installation :

Pierre Monnier

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle