Alstom relie les réseaux électriques de la France et l’Italie pour plus de 300 millions d’euros

Alstom a remporté un contrat de plus de 300 millions d’euros après de Terna Rete Italia et RTE. La société française devra relier les réseaux électriques français et italien en passant sous le tunnel de Fréjus. Pour ce faire, Alstom construira deux stations de conversion HVDC (haute tension en courant continu).

Partager

La société française Alstom, spécialiste de l’énergie, a remporté un contrat de 300 millions d’euros pour relier les réseaux électriques français et italien. Les mandataires, Terna Rete Italia, la société gestionnaire du réseau de transport d’électricité italien, et Réseau de transport d’électricité (RTE), son homologue français, veulent construire deux stations de conversion de 2x600 MW (soit environ 320 kV). La technologie HVDC (haute tension à courant continu), qui sera utilisé, consiste à convertir le courant alternatif du réseau électrique en courant continu afin de minimiser les pertes lors du transfert par câble sous-terrain. Pour ce faire, deux câbles de 190 km ont été installés par le câblier Prysmian pour la connexion France-Italie, dite Savoie-Piémont. L’objectif est de faciliter les échanges d’énergie transalpins dans le cadre d’un réseau électrique européen interconnecté.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Alstom sera en charge de la conception, de la fabrication et de la mise en service des deux stations HVDC mais également de la maintenance de la station française. Patrick Plas, Senior Vice-Président Grid Power Electronics and Automation chez Alstom, se réjouit de ce contrat : "Alstom est heureux de contribuer à ce projet aux côtés de Terna et RTE. La technologie VSC (convertisseur de source de tension, ndlr) d’Alstom, à la fois compacte et polyvalente, permettra d’optimiser les infrastructures existantes et préserver l’écosystème fragile des Alpes". Alstom a déjà conduit plus de 40 projets utilisant ce système, dont le projet Dolwin 3 qui relie le champ éolien offshore de la mer du Nord au réseau allemand. D’autres projets sont en cours, notamment au Brésil où la ligne de transmission sera la plus longue du monde avec ses 2 400 kilomètres.

Alstom fournit un schéma de sa future installation :

Pierre Monnier

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS