Alstom ne veut plus danser le tango avec Areva

Le président d'Alstom, Patrick Kron, estime que le spécialiste français du nucléaire mène des projets trop risqués.
Partager
Alstom ne veut plus danser le tango avec Areva

C'est en des termes colorés que Patrick Kron, le président d'Alstom, a expliqué pour la première fois ne plus vouloir d'un mariage avec Areva. «Pour danser le tango, il faut être deux. Areva n'a pas très envie de danser. Nous n'avons plus tellement envie de danser nous-mêmes», a-t-il déclaré mardi, lors de l'assemblée générale des actionnaires.

Jusqu'à très récemment, il était pourtant favorable à un tel rapprochement. Pour justifier son revirement devant un actionnaire, Patrick Kron met en avant les «risques sur les projets qu'Areva est en train de mener», ajoutant ne pas être «sûr que ce soit le meilleur cadeau à faire à nos actionnaires». Une critique à l'encontre d'Areva, confrontée à plusieurs grands défis stratégiques à court et moyen termes, et qui doit notamment gérer les retards de son projet de réacteur nucléaire EPR (European Pressurised Reactor) en Finlande. Mais aussi une façon de rassurer ses actionnaires, qui se souviennent des déboires liés au rachat des turbines d'ABB.

Le patron d'Alstom reste néanmoins partisan d'un «meilleur fonctionnement de l'équipe de France du nucléaire», de même qu’il se réjouit quand son groupe gagne à l’international « avec la SNCF et Réseau Ferré de France (RFF) pour proposer des trains à grande vitesse ». Une référence à peine voilée à l’échec d’Abu Dhabi, faute de cohésion de l’équipe tricolore. Début juin, il s'était d'ailleurs inquiété de la possible entrée de Mitsubishi au capital d'Areva, estimant «qu'il n'est pas nécessaire de renforcer un des principaux concurrents d'Alstom». « Est-ce que ça veut dire qu'il faut absolument se marier? (...) Evidemment non », a poursuivi Patrick Kron.

Areva « T » est devenu Alstom Grid

Par ailleurs, le spécialiste des infrastructures d'énergie et de transport a finalisé le 7 juin le rachat des activités de transmission d'électricité auprès du spécialiste du nucléaire pour donner naissance à un nouveau pôle dédié à ce segment industriel baptisé Alstom Grid.

Interrogé sur l'opportunité d'un mariage avec Bouygues - le groupe de BTP contrôle 31% du capital d'Alstom -, le dirigeant a estimé que la réponse appartenait à cet actionnaire de référence.

Lire aussi :
Alstom et Schneider bouclent le rachat d'Areva T et D
Bouygues et Alstom toujours en attente sur Areva
Patrick Kron, PDG d'Alstom: encore plus fort


Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Ingénieur Contrôle Commande F/H

ORANO - 09/12/2022 - CDI - La Hague

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

60 - Liancourt

Ravalement d'une maison de maître de 5 logements collectifs locatifs, rue des Arts et Métiers

DATE DE REPONSE 15/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS