Alstom Maroc, Brahim Soua un nouveau directeur général pour piloter la montée en puissance du TGV et du tramway de Casablanca

La direction d'Alstom Maroc change de tête avec la nomination de Brahim Soua. Le nouveau directeur général remplace Thi-Mai Tran qui a dirigé la filiale marocaine six années durant.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Alstom Maroc, Brahim Soua un nouveau directeur général pour piloter la montée en puissance du TGV et du tramway de Casablanca
Tramway de Rabat, le Citadis fourni par Alstom

Du nouveau chez Alstom Maroc avec l'arrivée de Brahim Soua au poste de directeur général. Nommée dans la région du Golfe, Thi-Mai Tran, avait occupé ce poste pendant six ans. Ingénieur de l’Ecole nationale supérieure des Arts & Métiers (ENSAM) et titulaire d’un doctorat de l’Ecole Nationale Supérieure des Ponts & Chaussées (ENPC), le nouveau directeur général se chargera de la gestion des six sites d’Alstom Maroc qui emploient au total 360 personnes.

Brahim Saoua qui avait rejoint Alstom en 1997 a occupé divers postes d’ingénierie et de projets stratégiques au sein du groupe. En 2012, il a été nommé vice-président de la plateforme bogies et moteurs d’Alstom en Europe, Chine, Inde, et Amérique du Nord.

A son poste, le nouveau directeur général devra piloter les essais et la mise en service du TGV marocain qui doit entrer en service d'ici à 2018 et dont les premières rames ont été livrées.

Autre chantier : celui de la ligne 2 du tramway de Casablanca. Alors qu'Alstom avait équipé la ligne 1 (comme celle aussi de Rabat),en décembre 2015, le groupe avait remporté un marché portant sur la fourniture à Casa Transport, l'autorité délégante, de 50 tramways Citadis supplémentaire d'une valeur de 100 millions d’euros.

La nomination de Brahim Soua intervient quelques semaines après l'annonce par Alstom, le 13 avril du rachat de la totalité des parts de Nexans dans la JV Cabliance. Il s'agit là désormais du principal actif industriel du groupe au Maroc. A moins que Brahim Soua ne soit là pour accroitre l'emprise industrielle du groupe dans le royaume.

N.D.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS