Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Alstom implante son Centre d'excellence dédié aux systèmes électriques ferroviaires à Toulouse

, , , ,

Publié le

Alstom, IGE+XAO et Safran ont décidé de renforcer leur collaboration pour créer à Toulouse (Haute-Garonne), un Centre d'excellence d'ingénierie des systèmes électriques ferroviaires embarqués. Hébergé par Safran Electrical & Power, le nouveau centre accueillera une centaine d'ingénieurs d'ici deux à trois ans.

Alstom implante son Centre d'excellence dédié aux systèmes électriques ferroviaires à Toulouse
Alstom, IGE+XAO et Safran créent un Centre d’Excellence d’Ingénierie des systèmes électriques ferroviaires embarqués qui sera hébergé dans les locaux de Safran à Blagnac (Haute-Garonne).
© Alstom

Alstom a décidé d'implanter à Toulouse (Haute-Garonne) son nouveau Centre d'excellence en ingénierie des systèmes électriques ferroviaires embarqués. "L'ambition est de pérenniser des partenariats engagés depuis plusieurs années avec le groupe d'ingénierie IGE+XAO et de valoriser de nouvelles synergies dans l'aéronautique avec Safran Electrical & Power", explique Thierry Best, directeur des opérations chez Alstom.

Ce centre, qui démarre avec une trentaine d'ingénieurs, sur le site de Safran Electrical & Power, à Blagnac (Haute-Garonne), dans l'agglomération toulousaine, associe des équipes de chacun des trois partenaires. Ses effectifs devraient être portés à plus d'une centaine d'ingénieurs dans un délai de deux à trois ans : une soixantaine côté Safran, une trentaine pour Alstom et une douzaine pour IGE+XAO.

Accélérer les cycles de développement

Face à la transformation des usages et des services, avec l'intégration de nouvelles technologies de connectivité, à la fois pour le confort des usagers (wifi) et pour le développement à bord de nouvelles fonctionnalités de sécurité des biens et des personnes, ou de maintenance prédictive, le groupe ferroviaire est amené à développer des solutions électriques embarquées de plus en plus complexes.
"Sur les nouvelles générations de trains, on embarque pas loin d'un kilomètre de câble par mètre de train. Les problématiques liées aux architectures électriques se complexifient et nous devions optimiser notre organisation pour mieux répondre au marché", souligne Thierry Best. D'où l'idée de se doter d'un seul Centre dédié aux systèmes électriques ferroviaires à l'échelle de l'ensemble du groupe.
Jusqu'à présent, chacun des 30 sites d'Alstom, à travers le monde, avait la responsabilité de ses propres achats en hardware et software, avec à l'arrivée une intégration électrique propre à chaque site. Dorénavant, il y aura un partage de ressources et de méthodes, avec un seul Centre de développement et une mise en réseau de l'ensemble des sites industriels pour l'ingénierie électrique. "Sur un cycle moyen de développement de deux ans pour l'électrique embarqué dans un projet de train, de métro ou de tramway, nous comptons gagner jusqu'à six mois", insiste Thierry Best.

Fruit d'un partenariat entre Alstom, IGE+XAO et Safran

Après avoir hésité entre Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), où est implanté le siège du groupe, et Bangalore, en Inde, Alstom a finalement décidé d'implanter son nouveau Centre d'excellence à Blagnac, dans l'agglomération toulousaine, dans les locaux de Safran Electrical & Power. Une illustration très concrète d'un partenariat annoncé dès 2017 entre les deux groupes industriels, Alstom et Safran, à l'occasion du salon du Bourget. Spécialisé dans le câblage aéronautique, Safran Electrical & Power, met ainsi à la disposition du groupe ferroviaire des locaux, mais aussi une équipe d'experts de la conception et de l'industrialisation de systèmes électriques.

Le nouveau Centre d'excellence s'appuie aussi sur un partenariat engagé depuis 2011 entre Alstom et IGE+XAO. Dans le cadre d'un nouveau contrat technique et commercial signé pour cinq ans, la société, basée à Colomiers (Haute-Garonne), apportera ses suites logicielles dédiées à la gestion du cycle de vie des systèmes électriques, ainsi qu'une prestation globale de services, allant de la validation logicielle à l'assistance à l'utilisation, en passant par la formation et la gestion de la plateforme hardware.
Spécialisé dans la conception et le développement de logiciels de CAO (Conception Assistée par Ordinateur), de PLM (Product Lifecycle Management) et de simulation dans le domaine électrique, IGE+XAO (385 salariés, 29,4 millions d'euros en 2017) est passé dans le giron du groupe Schneider Electric au début de l'année 2018.

Pour Alstom, cette nouvelle organisation dans l'ingénierie de ses systèmes électriques devrait se traduire par un effort financier de l'ordre de 3 millions par an. "Dans le cadre du projet de fusion entre Alstom et Siemens, ce centre toulousain pourrait être élargi prochainement à un nouveau partenaire", a par ailleurs précisé Thierry Best.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle