Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Alstom gagne la signalisation d'une ligne régionale chinoise

Manuel Moragues , , ,

Publié le

Bonne nouvelle Associé à sa co-entreprise CASCO, Alstom a remporté un contrat pour moderniser la signalisation d'un tronçon de plus de 1000 km de la ligne régionale Qinghai-Tibet, en Chine. Une victoire dans les grandes lignes ferroviaires obtenue grâce au rachat de GE Signalling.

Alstom gagne la signalisation d'une ligne régionale chinoise © Alstom

Alstom ne se cantonne pas aux métros en Chine. En consortium avec sa coentreprise chinoise CASCO Signalling, le constructeur ferroviaire va moderniser la signalisation d'une grande ligne ferroviaire chinoise. Alstom a annoncé, ce mardi 19 juillet, avoir remporté un contrat de plus de 15 millions d'euros auprès de la Qinghai-Tibet Railway Company pour équiper les quelque 1150 km du tronçon Golmud - Lhassa de la ligne régionale Qinghai-Tibet.

Ce tronçon, entré en service en 2006 et où circulent des trains de fret et de voyageurs, va être modernisé, avec notamment l'ajout de 13 stations, pour accroître sa capacité, indique Alstom. Le système initial de signalisation avait été fourni par General Electric Signalling, entreprise rachetée par Alstom en 2015 pour environ 700 millions d'euros dans le cadre du rachat de sa branche énergie par GE. Alstom avait ainsi récupéré la technologie de GE dite ITCS (Système de contrôle incrémental des trains).

Technologie General Electric

L'ITCS est un système de signalisation basé sur des blocs - les intervalles de voies de sécurité - virtuels qui utilise le GPS pour localiser les trains. Il offre notamment l'avantage de pratiquement se passer d'équipements en bord de voies qui représentent un poste de coût important des solutions historiques de signalisation pour les grandes lignes (ERTMS) d'Alstom.

Peu valorisée par les observateurs du rachat d'Alstom par GE car perçue comme bien moins avancée que les technologies d'Alstom, l'activité signalisation de GE permet aujourd'hui au français de gagner un contrat en Chine dans la signalisation des grandes lignes. Un secteur dominé par les acteurs locaux, dont CRSC, le partenaire (majoritaire) d'Alstom dans CASCO.

De nouveaux concurrents dans la signalisation des métros

Alstom a jusqu'ici surtout prospéré dans la signalisation des métros. Ses solutions CBTC (Contrôle des trains par communications radio) équipent 40 lignes de métro dans 18 villes. Le français, présent dans ce segment à travers CASCO, est le numéro 1 de ce marché qui représente 40% du marché mondial avec 25 à 30 lignes de métro ouvertes par an.

Avec environ un quart du marché, Alstom est talonné depuis 2014 par Thales et sa coentreprise TST (avec Shanghai Electric). Et de plus en plus de concurrents locaux se pressent au portillon du CBTC en Chine. TCT, toute jeune spin-off de l'université  Jiao Tong de Pékin, a notamment fait une percée remarquée en 2015 en raflant plus de 20% du marché avec une solution 100% made in China. Se développer dans les grandes lignes pourrait permettre à Alstom de compenser d'éventuelles pertes de parts de marché dans les métros.

Manuel Moragues

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle