Alstom dévoile ses projets pour le rail, alors que la vente du pôle Energie à GE franchit une nouveau cap

Alstom a annoncé ce 5 novembre une amélioration de ses marges dans le Transport au titre de son premier semestre 2014-2015 et a dévoilé ses perspectives une fois qu'il se sera recentré sur cette branche.

Partager
Alstom dévoile ses projets pour le rail, alors que la vente du pôle Energie à GE franchit une nouveau cap
REUTERS/Vincent Kessler

Le spécialiste des équipements électriques et ferroviaires Alstom, dont le pôle Energie est en cours de vente à l'américain General Electric pour 12,35 milliards d'euros, a annoncé dans un communiqué la convocation le 19 décembre d'une assemblée générale de ses actionnaires pour approuver cette opération.

En attendant, et alors que le gouvernement français a officiellement validé l'opération, Alstom a dévoilé ses projets pour sa future activité recentrée sur le rail.

Dans cette branche, complétée par des coentreprises dans l'énergie qu'il formera avec GE, Alstom vise pour le moyen terme un chiffre d'affaires en croissance de plus de 5% par an à périmètre et taux de change constants et indique que sa marge opérationnelle devrait "s'améliorer graduellement dans la fourchette de 5%-7%". Son flux de trésorerie disponible, qui traduit la trésorerie générée ou utilisée par l'exploitation, est pour sa part attendu "en ligne avec le résultat net avant la contribution des activités Energie, avec une volatilité possible sur de courtes périodes".

plus de 6 milliards d'euros de commandes entre janvier et septembre

Alstom a enregistré au premier semestre un résultat net part du groupe de 255 millions d'euros (-32%), un résultat opérationnel de 152 millions (+21%) et un chiffre d'affaires de 3.056 millions (+13%), sa marge opérationnelle atteignant ainsi 5,0% contre 4,7% au premier semestre 2013-2014. Son flux de trésorerie disponible s'est établi à -1.376 millions d'euros à fin septembre 2014 contre -503 millions un an plus tôt.

Le pôle Energie et certains coûts de structure ont été classés en activités en cours de cession et ne sont donc pas inclus dans les commandes reçues, le chiffre d'affaires et le résultat opérationnel.

Entre le 1er avril et le 30 septembre 2014, Alstom a enregistré 6,4 milliards d'euros de commandes, représentant plus du double des commandes du premier semestre de l'année dernière, grâce en particulier à un contrat de 4 milliards en Afrique du Sud.

Le groupe a précisé que sur l'année en cours il visait un chiffre d'affaires en "croissance élevée, à un chiffre", et une marge opérationnelle (après coûts de structure) supérieure à 5%, tandis que son cash-flow libre total devrait être "significativement positif sur le deuxième semestre".

feu vert de bercy à l'accord avec GE

Le ministre de l'Economie a par ailleurs donné son feu vert à la vente du pôle Energie à GE dans le cadre d'un accord qui prévoit que Bouygues prêtera des titres à l'Etat et lui accordera une option d'achat portant sur 20% du capital d'Alstom pendant 20 mois à compter de la finalisation de la cession. Emmanuel Macron a dit s'être assuré "que les intérêts de l'Etat, la pérennité de la filière nucléaire et la sécurisation de l'approvisionnement énergétique de la France (étaient) pleinement pris en compte dans cette opération".

Alstom a rappelé que les produits de cession seraient utilisés pour renforcer son bilan, rembourser une partie de la dette avant maturité et distribuer le solde à ses actionnaires. La dette nette du groupe s'établissait à 3 896 millions d'euros au 30 septembre 2014, contre 3 038 millions à fin mars. Sa future situation bilancielle et le niveau de cash reversé aux actionnaires seront annoncés lors de la publication d'un rapport du conseil d'administration en vue de l'assemblée générale.

L'action Alstom a clôturé mardi sur un cours de 27,88 euros, affichant un gain de 5,31% depuis le début de l'année.

Avec Reuters (Benjamin Mallet, Dominique Rodriguez)

0 Commentaire

Alstom dévoile ses projets pour le rail, alors que la vente du pôle Energie à GE franchit une nouveau cap

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Logistique et manutention

Rayonnage à deux côtés pour armoires Raaco

MANUTAN

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS