Alstom demande la suspension du contrat Bombardier

Alstom vient d'engager un recours auprès du tribunal administratif de Paris afin de «vérifier la régularité des conditions dans lesquelles l'appel d'offres du Transilien a été conduit».

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Alstom demande la suspension du contrat Bombardier
Dans l'immédiat, ce recours suspend la signature effective de méga-contrat de 2,7 milliards d'euros que la SNCF a attribué la semaine dernière à Bombardier pour le renouvellement d'une partie du matériel roulant en Ile-de-France.

A l'issue de cette attribution, qui a également déçu Siemens, troisième prétendant en lice, Bombardier a assuré vouloir associer Alstom « de manière très significative », en particulier son site de production de Reichshoffen (Bas-Rhin). Une offre que le groupe français préfère donc décliner, du moins pour l'instant, préférant démontrer que Bombardier a profité de ses contrats au Canada (métros de Montréal et de Toronto), emportés sans appel d'offres, pour être en mesure de proposer un prix « cassé » en Ile-de-France .

De son côté, Bombardier a réagi en indiquant qu'il étudiait « dès à présent les réponses juridiques adaptées à cette action afin de préserver ses intérêts ».

J.-C.G.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS