Alstom choisit General Electric, et Bouygues... l'Etat

[ACTUALISEC'est fait ! Après plusieurs semaines de rebondissement, Alstom a choisi de vendre sa division Energie à l'américain General Electric. Siemens et Mitsubishi ont donc perdu la partie. De son côté l'Etat a négocié une opition d'achat avec Bouygues pour reprendre 20% du capital quand le prix sera bas.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Alstom choisit General Electric, et Bouygues... l'Etat

Les premiers seront... les premiers ! Après des semaines de feuilleton et de rebondissement, Alstom a décidé de vendre l'ensemble de ses activités Energie au conglomérat industriel américain General Electric. Selon GE, l'opération devrait être bouclé en 2015, compte tenu des différentes procédures auprès des autorités de la concurrence. Le PDG du groupe américain s'est dit impatient de travailler avec les e?quipes d’Alstom "afin de cre?er une entreprise mondiale dans le secteur de l’e?nergie et des re?seaux. Nous sommes e?galement impatients de travailler avec le Gouvernement franc?ais et les actionnaires d’Alstom. Comme nous l’avons de?ja? dit, cette Alliance est bonne pour la France, pour GE et pour Alstom."

A LIRE => NOTRE DOSSIER COMPLET SUR LE FEUILLETON DU RACHAT DES ACTIVITES ENERGIE

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

De son côté, l'Etat français a négocié une option d'achat avec Bouygues, l'actionnaire principal du spécialiste français des turbines. Le gouvernement souhaite reprendre à terme 20% du capital d'Alstom afin de conserver un droit de regard sur les activités stratégiques du groupe notamment dans le nucléaire.

Malgré la surenchère de Siemens et Mitsubishi ces derniers jours, dans un communiqué, GE assure que son offre reste inchangé. En vue de l’acquisition des activite?s e?nergies et re?seaux d’Alstom, il propose 13,5 milliards de dollars (9,9 milliards d’euros) de valeur d’entreprise et 3,4 milliards de dollars (2,5 milliards d’euros) de tre?sorerie nette, soit un total de 16,9 milliards de dollars (12,35 milliards d’euros). Cette ope?ration entie?rement paye?e en nume?raire repre?sente 7,9 fois l’exce?dent brut d’exploitation des activite?s Energie Thermique, Energies Renouvelables et Re?seaux d’Alstom.

Trois co-entreprises seront créées en 2015 par les deux partenaires :

  • une dans les réseaux en fusionnant les activités de GE et d'Alstom dans ce domaine
  • Une dans les énergies renouvelables avec les activités éoliennes offshore (en mer) et hydroélectriques d'Alstom
  • Une dans le nucléaire et les turbines à vapeur

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS