Alseamar pose la première pierre de sa future usine de Rousset

Spécialisée dans la robotique sous-marine, les systèmes antennaires de radiocommunication et les matériaux de flottabilité, Alseamar devrait quitter fin 2017 ses locaux de Meyreuil (Bouches-du-Rhône) pour un nouveau site de à Rousset (Bouches-du-Rhône) où elle investit 4 millions d'euros.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Alseamar pose la première pierre de sa future usine de Rousset

Président d'Alseamar, Marc Boissé vient à peine, ce 27 avril, de poser la première pierre de la future usine de l'entreprise à Rousset (Bouches-du-Rhône) qu'il songe déjà à ses futures extensions. La nouvelle infrastructure nécessitera un investissement de 4 millions d'euros. "Nous avons choisi Rousset car nos perspectives de développement sur nos marchés impliqueront à terme d'agrandir ces locaux et que les terrains ici, contrairement à notre autre unité de Six-Fours-les-Plages (Var), nous permettent de nous projeter très loin. Nous espérons pouvoir transférer en fin d'année nos équipes de Meyreuil (Bouches-du-Rhône) sur ces bâtiments de 3 000 m². Une cinquantaine d'emplois y seront positionnés, d'une part en bureau d'études et d'ingénierie, d'autre part en production et assemblage d'engins légers de robotique sous-marine, comme notre planeur sous-marin autonome Sea Explorer. Mais à l'avenir, en intégrant les extensions projetées, notre société pourra compter jusqu'à 150 à 200 personnes."

Forte croissance en vue

Le terrain de 12 000 m² de Rousset est prévu pour 3 828 m² d'immobilier, en deux tranches. Employant 99 salariés pour un chiffre d'affaires de 11,8 millions d'euros en 2016, réalisé pour moitié à l'export, l'entreprise, à l'origine de la détection du signal des boites noires du vol EgyptAir MS804 avec son "Detector", attend pour bientôt une issue favorable sur "un gros contrat international négocié depuis plusieurs mois".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L'investissement sur le nouvel établissement de Rousset représente 4 millions d'euros. Il se concrétise concomitamment à l'agrandissement, pour un montant équivalent, des installations varoises où Alseamar conçoit et fabrique des systèmes antennaires de radiocommunications et des matériels de flottabilité pour grandes profondeurs.

Si en 2016, la filiale du groupe Alcen a subi le contrecoup de la crise du secteur pétrolier, elle devrait connaître une forte progression en 2017 à la suite de l'obtention d'un contrat de fourniture de blocs de flottabilité pour un opérateur pétrolier américain. Alseamar a également été retenue voici quelques jours par le Fonds unique interministériel (FUI) pour un financement de son projet "Greenexplorer", accompagné par le pôle Mer Méditerranée, visant à développer un nouvel équipement de surveillance, collecte de données et modélisation 3D d'organismes naturels et d'installations humaines sous-marines (organismes aquatiques des fonds marins, sites archéologiques, pipes et câbles, débris et barrages). "Nos solutions ont également permis de lancer des explorations des fonds dans la fosse de Cassidaigne pour le compte d'Alteo dans le cadre du suivi de site liés à ses rejets en mer", indique le directeur général d'Alseamar, François-Xavier de Cointet.

Jean-Christophe Barla

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS