Alpine, SEB, Safran… Quand des étudiants en design aident de grandes marques françaises à se projeter à l’étranger

L’école de design Strate a fait plancher ses étudiants sur la « marque France », à travers les cas concrets d’entreprises tricolores emblématiques comme SEB, Alpine, Safran, Bouygues Immobilier... Leurs propositions sont exposées ce 23 septembre au Palais d’Iéna à Paris.

Partager
Alpine, SEB, Safran… Quand des étudiants en design aident de grandes marques françaises à se projeter à l’étranger
La "Halle des artisans" de Bouygues immobilier imaginée par les étudiants de l'école Strate. Un des neuf projets présentés ce 23 septembre au Palais d'Iéna.

La France est-elle une marque ? Et si oui, comment peut-on la vendre à l’étranger ? Est-ce à l’Etat de bâtir une stratégie ou plutôt aux entrepreneurs, aux artistes, aux citoyens de dessiner, par leurs actions et leurs créations, les contours d’une marque France ? La question est complexe : tous les gouvernements depuis dix ans ont proposé leur vision d’une marque France, parfois de manière défensive face au « french bashing ».... Et les étudiants de l’école de design Strate n’ont pas la prétention de donner une réponse définitive à cette question.

Plutôt que de construire un exposé théorique, une trentaine de jeunes designers de quatrième année a préféré imaginer comment neuf marques françaises pouvaient se réinventer pour mieux se projeter à l’étranger. Les équipes des entreprises partenaires (Alpine, BPCE, SEB, Bouygues Construction, la start-up Glowee…) les ont accompagnés dans leur démarche pendant dix semaines. En leur laissant toute liberté pour s’éloigner des codes habituels de la marque.

De l'audace !

Résultat : leurs propositions s’éloignent souvent de l’imagerie traditionnelle bleu-blanc-rouge, ou des symboles habituellement associés à la France. Les jeunes designers, issus de toutes les filières de l’école (produit, interaction, espace, identité, mobilité) ont préféré imaginer des scénarios et des expériences très incarnées pour mieux promouvoir certaines valeurs associées à la France : la convivialité, l’art de vivre, l’audace…

Les étudiants ont notamment été invités à partir de la perception de la France et des marques vues de l’étranger. « Ils ont pu découvrir par exemple que Tefal, en Turquie ou au Japon, est une marque premium, et ont pu développer une proposition de valeur, de service, qui dépasse la perception franco-française du groupe SEB », commente Saran Diakité Kaba, directrice générale de l’école Strate.

Les étudiants ont ainsi imaginé une expérience de « soirée à la française » chez l’habitant, un peu sur le modèle Airbnb. Safran avait proposé à son équipe d’étudiants de plancher sur les moyens de « valoriser le savoir-faire français » en matière de sièges pour l’aviation : un monogramme digne de Vuitton a été inventé et décliné sur différents supports (dont les habillages de sièges) pour lier subtilement la marque à l’univers visuel du luxe à la française.

Le design levier de transformation des entreprises

Souvent, les marques se sont laissées surprendre. « Le groupe Renault a été complètement soufflé par le concept présenté, il n’avait pas vu venir cette idée », glisse la directrice et enseignante. Une expérience de « road trip » pour jeunes mariés a été imaginé autour de l’A110 d’Alpine sur différents territoires touristiques : la Provence, la Normandie, la Vallée de la Loire et ses châteaux...

Bouygues Immobilier a, lui, inspiré aux participants un concept de « halle des artisans », projet ambitieux de rénovation de friche industrielle en espace de vente centré sur les commerces de proximité. Toutes ces créations sont une façon de rappeler que la méthodologie design peut permettre aux entreprises de se réinventer en profondeur (création de services, évolution du business model), et pas seulement de façon cosmétique.

Ces projets seront présentés jeudi 23 septembre au Palais d’Iéna à Paris, siège du Conseil économique social et environnemental. La vision des étudiants servira de point de départ à un échange sur l’apport du design pour la construction de la marque France, organisé par Reporters d’espoirs et Strate, en partenariat avec L’Usine Nouvelle. Après un discours introductif de Franck Riester, ministre délégué au commerce extérieur et à l’attractivité, un patron de grand groupe (Jacques Achenbroich, PDG de Valeo), un entrepreneur, ex-ministre et candidat à la présidentielle (Arnaud Montebourg) et une designer et directrice d’école de design (Saran Diakité-Kaba) échangeront autour de ces questions.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

SAFRAN

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingenieur-e Mécanique

Safran - 23/11/2022 - CDI - Poitiers

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

67 - Seltz

Construction d'un bâtiment d'accueil au camping Salmengrund Seltz

DATE DE REPONSE 09/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS