Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

AlphaUI revisite le clavier

Ridha Loukil , , ,

Publié le

Made in France

AlphaUI revisite le clavier © d.r.

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

 

L’opportunité

La part des tablettes de moins de 8 pouces devrait passer de 27% du marché en 2011 à 57% en 2017, selon le cabinet d’étude IDC.

 

 

Avoir les touches du clavier sur la face arrière de la tablette et utiliser les doigts des deux mains pour taper. C’est ce qu’AlphaUI propose avec sa technologie de saisie BKFS (back key front screen). Créée en 2008, cette start-up parisienne a développé le Twiky, un clavier qui se clipse au dos d’une tablette. L’ensemble se tient des deux mains, les huit doigts au contact avec les huit touches au dos. L’utilisateur est guidé dans la saisie par une aide sur l’écran de la tablette. "Mais avec la pratique, il peut taper à l’aveugle aussi vite que sur le PC et trois fois plus vite que sur écrans tactiles", estime Patrice Jolly, le fondateur d’AlphaUI. Chaque touche dispose de trois positions et deux mouvements, offrant six possibilités. Les groupements de lettres, chiffres et symboles reprennent la configuration d’un clavier Azerty. L’utilisateur bénéficie aussi d’une écriture assistée, similaire au procédé T9 des téléphones mobiles. À l’écran, il voit les positions de ses doigts sur un clavier virtuel, quatre fois plus petit que celui utilisé pour la saisie sur écran tactile.

Patrice Jolly, 39 ans, ingénieur de Télécom ParisTech, avait imaginé ce procédé pour utiliser un ordinateur dans l’espace réduit d’un

L’innovation

Le Twiky est un clavier-accessoire (150 g, 217 x 99 mm). Clipsé derrière une tablette de 5 à 8 pouces, il simplifie la saisie de texte grâce à sa technologie qui combine la sensation des touches et l’assistance à l’écriture sur l’écran. Il accélère par trois la saisie par rapport à l’écran virtuel, tout en améliorant l’ergonomie.

avion ou en position allongée. Son objectif est maintenant de simplifier la saisie sur les minitablettes de 5 à 8 pouces. Fabriqué en Île-de-France chez un sous-traitant, le Twiky s’adapte aux différents formats par un jeu de cales et communique avec la tablette sans fil par Bluetooth. Il sera lancé en octobre pour la Nexus 7 de Google, la Galaxy Tab 7 de Samsung et l’iPad mini d’Apple. AlphaUi compte vendre quelques milliers d’exemplaires la première année. La start-up discute avec de grandes marques de tablettes pour intégrer son clavier au dos du terminal. À la clé, plusieurs millions de ventes par an. Elle explore aussi les marchés niches des handicapés comme les malvoyants ou des personnes alitées.

Ridha Loukil

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle