International

Alphabet, l’illusion de la transparence

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Alphabet, l’illusion de la transparence
Concession aux analystes financiers qui ne comprennent plus rien à cette entreprise pieuvre totalement atypique ? Signe que la valeur des groupes du numérique devrait se mesurer autrement qu’en taux de clic ou en chiffre d’affaires ? Cet été, Google a décidé de changer de nom. Désormais, appelez-le Alphabet ! Faisant mine de rentrer dans le rang, la holding va se réorganiser par filiales – d’une part, Google, Gmail, Android, YouTube… et d’autre part, Google X, Calico, Nest et autres Fiber – et présenter des résultats détaillés fin 2015. De quoi rassurer la Bourse, donc. Pour autant, peu de chance que d’un simple changement d’état civil naisse une soudaine transparence de la stratégie de cet ovni économique. Une des caractéristiques de ces géants numériques réside justement dans[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte