Alors que le transport en autocar décolle, Ouibus s’associe à l’indépendant Starshipper

Au premier trimestre, plus d’un million de voyageurs ont pris place dans l’une des cinq compagnies d'autocars opérant en France. Parmi elles, le regroupement Starshipper a décidé de s’allier à la filiale de la SNCF Ouibus. Dès l’été, les 32 PME de l’indépendant seront franchisées et afficheront les couleurs de Ouibus.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Alors que le transport en autocar décolle, Ouibus s’associe à l’indépendant Starshipper
La filiale de la SNCF, Ouibus, s'est associée à Starshipper.

Le transport en autocar commence à prendre. Preuve en est l’affluence du premier trimestre 2016 à plus d’un million de passagers. Elle dépasse celle des cinq premiers mois d’exploitation. L’Arafer (Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières) a comptabilisé 1,86 million de billet vendus depuis l’ouverture du marché en août 2015.

Avec le nombre d’utilisateurs, le chiffre d’affaire bondi également à 12,2 millions d’euros au premier trimestre 2016 contre 9,3 millions d’euros au second semestre 2015.

La création d’emploi dans le viseur

Cinq concurrents ont investi le secteur depuis la libéralisation. Aujourd’hui, Ouibus propose le plus grand nombre de lignes, mais c’est le groupe Transdev (avec les marques Eurolines et Isilines) qui reste leader du secteur en proposant près de 500 trajets au premier trimestre 2016.

Sans surprise, ce sont les lignes au départ de Paris qui sont le plus empruntées. Paris-Lille en tête avec 87 200 passagers, suivent Paris-Lyon (74 450) et Paris-Rouen (48 600). En dehors de la capitale, c’est la liaison Lyon-Clermont-Ferrand qui est la plus plébiscitée.

Malgré ce bon développement, l’un des principaux arguments apportés par Emmanuel Macron, le ministre de l’Economie, pour défendre l’ouverture du marché n’est pas au rendez-vous. Seulement 250 postes ont été créés au premier trimestre 2016, ce qui porte le total à 1 200, dont la plupart sont des conducteurs d’autocars. Un résultat très faible comparé aux prévisions faites avant la libéralisation du marché par France Stratégie et reprises par le ministre qui évaluait "à 22 000 les créations d’emplois directs".

Autre point noir des "autocars Macron", le taux d’occupation des véhicules. Il n’était que de 32% sur le second semestre 2015. Selon La Gazette des Communes, il ne s’améliore que faiblement puisque le journal annonce "qu’ils circulent aujourd’hui à moitié vides".

Une association Ouibus / Starshipper

Afin de développer sa présence en France, la filiale de la SNCF a accepté de s’associer à l’indépendant Starshipper. Ce groupement de 32 PME permettra à la flotte de Ouibus de passer de 150 à 200 autocars. Ce rapprochement s’inscrira dans la durée puisque Starshipper a pris une participation de 5% au capital de Ouibus, laissant la SNCF majoritaire à 95%.

L’alliance entre les deux concurrents sera effective dès l’été. Starshipper opèrera alors sous franchise, un système qui convient à Sébastien Barrault, membre du directoire de Starshipper. "Nous bénéficieront de la puissance de Ouibus, tout en préservant ce qui a prévalu à la création de Starshipper." L’indépendant ne changera pas son fonctionnement, mais arborera désormais les couleurs de Ouibus.

0 Commentaire

Alors que le transport en autocar décolle, Ouibus s’associe à l’indépendant Starshipper

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Nouveau

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Auto et économie circulaire

Auto et économie circulaire

Dans ce nouvel épisode du podcast La Fabrique, Julie Thoin-Bousquié revient sur la prise en compte des enjeux d'économie circulaire dans l'automobile. En toile de fond, l'impératif de...

Écouter cet épisode

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 06/12/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS