AllSee offre le contrôle gestuel à l'Internet des objets

Les technologies de contrôle gestuel sont en plein essor, que ce soit sur les smartphones et tablettes ou les ordinateurs et télévisions. Elles restent cependant limitées par les capteurs qu'elles emploient et par leur consommation électrique, excessive pour des appareils mobiles ou de petite taille. Une nouvelle technologie se propose de révolutionner le secteur. Son principe? Une reconnaissance des mouvements basée sur les signaux sans fil dans lesquels nous baignont en permanence.

Partager
AllSee offre le contrôle gestuel à l'Internet des objets
AllSee détecte les changements dans le signal (visible sur l'oscilloscope) et les interprète comme des commandes gestuelles.

Trois chercheurs de l'université de Washington, Bryce Kellogg, Vamsi Talla et Shyam Gollakota, ont mis au point un dispositif de contrôle gestuel qui fonctionne sans capteur visuel. Il détecte à la place les mouvements de l'utilisateur en analysant les fluctuations d'amplitude des signaux sans fil (par exemple les ondes radioélectriques utilisés pour la télévision) que provoquent lesdits mouvements.

Baptisée AllSee, cette technologie ne consomme que près peu d'énergie comparée aux systèmes déjà existants, ce qui lui permet de fonctionner en permanence sans batterie, en s'alimentant à partir des mêmes ondes que celles qu'elle utilise pour détecter les mouvements. Et parce qu'elle ne nécessite pas de contact visuel, elle peut également capter les mouvements lorsque l'appareil qui en équipé est rangé dans une poche ou un sac.

DÉJÀ TESTÉ ET OPÉRATIONNEL

AllSee, qui s'appuie sur de précédents travaux par Shyam Gollakota sur la reconnaissance de mouvements à l'aide de signaux Wi-Fi, se présente sous la forme d'un petit capteur que l'on peut facilement placer sur un équipement électronique comme un smartphone. Les chercheurs ont d'ailleurs testé huit gestes différents avec un prototype d'AllSee installé sur un smartphone commercial standard (un Samsung Galaxy Nexus), comme par exemple approcher sa main ou l'éloigner pour zoomer en avant ou en arrière, ou encore jouer ou arrêter de la musique en ouvrant ou en fermant la main.

Le prototype a été capable de reconnaître les gestes 90% du temps lorsqu'ils étaient exécutés à plus de 60 cm de l'appareil. Son temps de réponse est de plus extrêmement bas, se situant en dessous de 80 microsecondes, soit 1 000 fois plus rapide qu'un clin d'œil. L'équipe a de plus conçu un geste de réveil pour éviter que le système ne confonde des gestes accidentels avec des commandes.

UN INTÉRET POUR L'INTERNET DES OBJETS

Les applications proposées sont évidemment l'utilisation sur smartphones et tablettes, en complément des écrans tactiles et autres capteurs déjà utilisés, mais aussi l'Internet des objets. En effet, bien que de plus en plus d'objets soient connectés, leur taille, leur simplicité et leur coût font qu'il n'est pas toujours possible ou pratique d'intéragir avec eux. AllSee, dont le coût de fabrication est de moins d'un dollar et qui ne consomme que quelques dizaines de microwatts en énergie, a le potentiel de changer cet état de fait.

Une démonstration aura lieu du 2 au 4 avril lors du Symposium sur la conception et l'implémentation de systèmes en réseau qui se déroulera à Seattle.

Présentation du prototype d'AllSee en vidéo :

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

74 - Annecy

Services d'assurances

DATE DE REPONSE 16/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS