L'Usine Santé

Allo Alex, un numéro vert pour aider à concilier cancer et travail

Marion Garreau , ,

Publié le

L’association Cancer@Work a lancé ce lundi 3 septembre le numéro vert Allo Alex. Cette plate-forme d’appels est destinée à faciliter la vie de toutes les personnes confrontées au cancer dans leur vie professionnelle, qu’ils s’agissent des malades, des managers ou encore des gestionnaires RH.

Allo Alex, un numéro vert pour aider à concilier cancer et travail
Salariés dans une cafétéria d'entreprise (photo d'illustration).

Aujourd’hui en France, sur les 1 000 personnes qui apprennent chaque jour qu’elles ont un cancer, 400 travaillent. Pour aider les salariés et les acteurs du monde professionnel à mieux gérer l’arrivée de la maladie dans l’entreprise, l’association Cancer@Work a lancé ce lundi 3 octobre, en partenariat avec le laboratoire Roche, le numéro vert Allo Alex (0 800 400 310).

"Est-ce que je dois parler de ma maladie à mon employeur ?", "Comment bénéficier d’un mi-temps thérapeutique ?", "En tant que manager, comment dois-je aborder le sujet ?" : au bout du fil, une personne qui a déjà été atteinte d’un cancer répond aux interrogations des malades, des collègues ou des managers. Si une question est trop technique, l’interlocuteur est rappelé plus tard par un expert, tel un avocat ou un responsable des ressources humaines.

Disponible du lundi au vendredi de 9 heures à 18 heures, ce numéro est lancé dans le cadre de la campagne Octobre rose, organisée chaque année pour sensibiliser au cancer du sein. L’objectif : centraliser l’information et faire gagner du temps aux patients.

300 000 personnes déjà sensibilisées

Allo Alex s’inscrit dans la continuité du travail engagé par Cancer@Work, un réseau d’entreprises engagées pour améliorer l’insertion et le maintien dans l’emploi des personnes atteintes d’une affection de longue durée. Fondée en 2012 par Anne-Sophie Tuszynski, une ancienne malade, l’association a déjà lancé en 2014 un programme de formation et de sensibilisation à la prise en compte du cancer dans la vie de l’entreprise. En deux ans, 300 000 personnes, travaillant dans les dix entreprises partenaires, ont déjà été sensibilisées à cette question.

Ce travail est d’autant plus crucial que deux ans après le diagnostic d’un cancer, un salarié sur quatre n’a plus son emploi. "Notre objectif est de démontrer qu’accueillir la maladie et sa fragilité dans l’entreprise est créateur de valeur et facteur de progrès", explique Philippe Salle, président de Cancer@Work et PDG du groupe Elior. L’association s’est donné comme objectif la sensibilisation d’un million de personnes d’ici 2018.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte