Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

"Allier la stabilité du nucléaire et les énergies renouvelables intermittentes" Jean-Bernard Lévy, PDG d'EDF

Ludovic Dupin , , , ,

Publié le

En pleine COP21, L'Usine Nouvelle a demandé à des patrons d'industrie leur opinion sur cette conférence climat très attendue. Jean-Bernard Lévy, PDG d'EDF, le premier électricien mondial, a répondu à nos questions.

Allier la stabilité du nucléaire et les énergies renouvelables intermittentes Jean-Bernard Lévy, PDG d'EDF © Stéphane Jayet

Pouvez-vous citer un projet concret qui pourrait faire de votre entreprise un modèle pour d’autres en matière de lutte contre le réchauffement climatique ?

Nous prouvons tous les jours en France que nous pouvons produire dès maintenant une électricité très peu carbonée grâce au nucléaire et aux énergies renouvelables. Nous croyons à un mix équilibré qui allie la stabilité et la flexibilité du nucléaire, et les énergies renouvelables intermittentes. En outre, nous venons de lancer deux nouvelles offres qui permettent à nos clients particuliers et professionnels de bénéficier d une électricité certifiée d origine renouvelable.

Sur quel point précis avez-vous encore du travail à fournir ?

Nous devons faciliter le développement des énergies locales décentralisées au service des projets énergétiques de nos clients. Pour cela, il nous faut poursuivre la recherche sur le stockage de l'électricité et sur l'intelligence des systèmes électriques, en nous appuyant notamment sur le numérique. La baisse des coûts des énergies renouvelables ne suffit pas, il faut aller plus loin dans la digitalisation et l'intelligence des usages pour aider nos clients à consommer mieux. Nous devons également repenser les responsabilités et la rémunération de chacun des acteurs de l energie. Le prix du CO2 sera l’une des clefs mais pas la seule. Le vrai défi pour nous tous ce n'est pas d'opposer ces deux mondes, centralisé et local,mais c'est de leur permettre de coexister.

Lutter contre les émissions de C02 : surcoût ou opportunité pour votre entreprise ?

Les deux sans aucun doute. C est avant tout une formidable opportunité pour réinventer notre mode de production et le rôle de l électricité. Nous souhaitons continuer à être partenaire de ce monde bas carbone qui sera de plus en plus décentralisé. Nous nous voyons comme un facilitateur car nous devons notamment assurer la qualité et la stabilité du système électrique dont l importance est croissante.
Lutter contre le réchauffement climatique c est aussi développer de nouveaux usages de l'électricité si nous voulons sortir des énergies fossiles comme le pétrole, le charbon ou le gaz pour réduire les émissions de CO2 et la facture énergétique de notre économie.

Propos recueillis pas Ludovic Dupin

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus