Allergan vendrait deux divisions

L’agence Reuters a révélé que le fabricant de l’antirides Botox avait l’intention de céder ses deux filiales Santé féminine et Maladies infectieuses. Une décision qui survient dans le cadre de la récente révision stratégique d’Allergan, suite au relâchement du cours de ses actions en 2017. Selon le Financial Times, le montant total de la transaction pourrait atteindre 6 milliards de dollars.

La société biopharmaceutique américaine Allergan envisagerait de céder ses divisions Santé féminine et Maladies infectieuses, a révélé l’agence Reuters. Une opération qui devrait permettre à la société de se recentrer sur quatre activités principales, qui sont l’esthétique médicale, le système nerveux central ainsi que les produits gastro-intestinaux et les produits oculaires. « Nous avons un portefeuille très fort dans tous ces domaines », a assuré Brent Saunders, p-dg d’Allergan. Selon l’analyste Randall Stanicky de RBC Capital Markets, la division Maladies infectieuses devrait valoir environ 1,5 milliard de dollars, contre plus du double pour l’activité Santé féminine, rapporte Reuters. Le Financial Times a, quant à lui, indiqué que le montant total de la transaction pourrait atteindre 6 Mrds $. Le dirigeant du groupe a déclaré que les recettes de cette vente seraient réparties entre le paiement de la dette d’Allergan et le rachat de ses actions. En termes de calendrier, Brent Saunders a prévenu que les potentiels acheteurs voudront certainement attendre le mois d’août avant de conclure un éventuel accord. C’est en effet à cette période que les régulateurs américains rendront leur décision concernant la sécurité du traitement d’Allergan contre les fibromes utérins, Esmya. Ce qui pourrait donc retarder la transaction.

Une opération qui divise


Cette décision survient peu de temps après la révision stratégique d’Allergan menée plus tôt cette année. Le relâchement du cours de ses actions – qui se sont clôturées à 151,03 $, le 29 mai 2018, soit en baisse de 40 % par rapport à juillet dernier – avait en effet poussé la compagnie à étudier plusieurs possibilités en urgence. Le groupe avait alors envisagé des options plus drastiques, comme dissocier la compagnie ou mettre la main sur d’autres sociétés. Si la décision de se limiter à céder deux de ses filiales a fait l’unanimité au sein du conseil d’administration d’Allergan, l’analyste Randall Stanicky a, lui, déclaré que cette opération ne serait pas suffisante. Les analystes étaient en effet en faveur d’un éclatement de la compagnie, suggérant que celui-ci serait créateur de valeur. Ce à quoi les dirigeants d’Allergan ont répondu que ce procédé pourrait s’avérer difficile, lent et coûteux, ce qui en limiterait ainsi les bénéfices. Sur l’exercice 2017, le chiffre d’affaires de la société s’est élevé à 15,94 Mrds $ (12,9 Mrds €), en hausse de 9,4% par rapport à 2016. « Allergan a également continué à mettre en œuvre notre plan de déploiement de fonds en achevant un programme de rachat de 15 Mrds $ en actions, instituant un dividende et remboursant la dette de 2017 », avait déclaré Brent Saunders lors de l’annonce des résultats (CPH n°832).

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lille

Sécurité d'un événement et des personnes.

DATE DE REPONSE 11/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS