Allergan se regonfle au Botox

Connu pour atténuer les rides, le Botox pourra désormais être administré chez certains patients souffrant d’incontinence urinaire. Pour le laboratoire Allergan, qui le commercialise, cette nouvelle indication valable aujourd’hui en France a nécessité quatre ans de travail. Une commercialisation dans le reste de l’Europe devrait suivre.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Allergan se regonfle au Botox

Plus connu pour ses applications en chirurgie esthétique, le Botox vient d’obtenir une nouvelle indication en France…. Habituellement utilisé pour faire disparaître les rides, le produit paralysant les nerfs sera injecté dans la vessie des malades blessés à la moelle épinière ou atteints de sclérose en plaques souffrant d’incontinence urinaire. Un mal qui touche 50 à 90% des patients atteints de sclérose en plaques, dont souffrent 80 000 personnes en France. Déjà utilisée dans plusieurs indications cliniques, comme les troubles des mouvements oculaires, la toxine botulinique unique (un produit dispensé uniquement à l’hôpital et réservé aux spécialistes) sera cependant réservée aux patients utilisant déjà l’auto-sondage, une méthode qui leur permet de vidanger leur vessie.

Le feu vert de l’Afssaps différé… par la réforme du médicament

Un vrai soulagement pour le laboratoire américain qui le fabrique, Allergan. "Cette nouvelle indication est le résultat de quatre ans de travail avec l’Afssaps (l’agence du médicament, ndlr)", explique Mir Nezam, président d’Allergan France. Et de nombreuses études cliniques en France, la première filiale du laboratoire avec 100 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2010 (dont 55% réalisés par l’activité ophtalmologique, la spécialité historique d’Allergan). Mais alors que le feu vert de l’Afssaps aurait dû intervenir depuis plusieurs mois, la réforme du médicament suite à l’affaire du Mediator et le changement de leadership au sein de l’agence ont repoussé le calendrier…

Résultat, la FDA (l’agence sanitaire américaine) a donné son aval avant, en annonçant cet été son accord pour que le médicament soit commercialisé dans une indication encore plus large : le traitement de certaines formes d'incontinence urinaire chez des personnes souffrant de troubles neurologiques.

Quant à l’Europe, "nous comptons sur la procédure de reconnaissance mutuelle avec la France pour obtenir des licences nationales dans d’autres pays à la fin de cette année et en 2012, promet Douglas Ingram, président d’Allergan pour l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient. Nous commercialisons le botox depuis près de vingt ans en Europe, et notre objectif est d’y doubler son marché durant les cinq prochaines années."

Le laboratoire a de quoi être serein : le chiffre d’affaire du Botox, la marque pharmaceutique la plus connue au monde devant le Viagra, devrait dépasser 1,5 milliard de dollars dans le monde cette année, dont près de 40% grâce à l’indication en chirurgie esthétique, commercialisée sous un autre nom : Vistabel.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS