Allergan paiera 600 millions de dollars pour son Botox

CHICAGO (Reuters) - Le laboratoire américain Allergan a annoncé mercredi avoir accepté de payer 600 millions de dollars (469 millions d'euros) pour mettre fin à une enquête des autorités fédérales sur les conditions de commercialisation de son anti-rides injectable Botox.

Partager

Le ministère américain de la Justice s'est refusé à tout commentaire dans l'immédiat.

Les investigations portaient sur le fait que le Botox était commercialisé comme traitement de certaines affections pour lesquelles il n'avait pas reçu l'homologation des autorités américaines de la santé.

Allergan a accepté de plaider coupable sur certains faits portant sur les années 2000 à 2005.

Pendant cette période, a-t-il reconnu, il a commercialisé le Botox de telle manière que celui-ci a été utilisé pour le traitement d'affections telles que les migraines et les douleurs chroniques alors que le produit n'avait pas été autorisé pour de tels traitements.

La Food and Drug Administration (FDA) a approuvé en mars dernier l'utilisation du Botox pour le traitement de certaines raideurs musculaires chez l'adulte.

Allergan a par ailleurs déposé une demande d'homologation de son médicament pour le traitement de la migraine chronique et attend une décision sur ce dossier avant la fin de l'année.

Le Botox a aussi été approuvé dans 70 pays pour le traitement de symptômes liés à la paralysie cérébrale infantile mais pas aux Etats-Unis. Allergan a expliqué être en discussion avec la FDA sur ce dossier.

Le règlement annoncé mercredi se traduira dans les comptes du groupe par une charge exceptionnelle totale de 610 à 615 millions de dollars, a-t-il précisé.

A la Bourse de New York, l'action Allergan gagnait 2,56% à 62,99 dollars alors que l'indice Standard & Poor's 500 prenait 2,65%.

Debra Sherman, Marc Angrand pour le service français, édité par Gwénaelle Barzic

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS