Allemagne : une augmentation du coût du travail moins importante qu'ailleurs en UE

Les coûts du travail ont progressé en Allemagne au rythme le plus faible de toute l'Union européenne au cours des dix dernières années, a annoncé mardi l'Office fédéral de la statistique, soulignant l'effet positif de la modération des salaires.

Partager

Le coût d'une heure de travail dans le secteur privé a progressé de 19,4% entre 2001 et 2011 en Allemagne, soit moitié moins qu'en France, où ce coût a bondi de 39,2% sur la même période, bien au-delà de la moyenne européenne à 36,1%.

La croissance modérée des salaires, qui partaient d'une base élevée, a aidé l'Allemagne à se maintenir parmi les premières économies exportatrices au monde et à rester compétitive.

"La croissance modérée des salaires ces dernières années a rendu possible une évolution positive (...). Beaucoup de nouveaux emplois ont été créés et les emplois existants ont été protégés, ce qui soutient la consommation", a déclaré le directeur de la Chambre du commerce, Martin Wansleben.

En 2011, les employeurs allemands ont versé en moyenne 30,10 euros pour chaque heure complète de travail dans le secteur privé, bien au-dessus de la moyenne de l'Union européenne à 22,80 euros.

La Belgique affiche le coût du travail le plus élevé de la région à 39,30 euros par heure tandis que la Bulgarie possède le plus faible, à 3,50 euros.

UsineNouvelle.com et Reuters

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS